PFW : Anthony Vaccarello chez Saint Laurent, ça tombe parfaitement

Publié le 1 mars 2017 par Elisabeth Clauss
PFW : Anthony Vaccarello chez Saint Laurent, ça tombe parfaitement

Pour sa seconde collection à la tête de la création de la Maison, Anthony Vaccarello a mêlé avec virtuosité son univers radicalement sexy à l'identité progressiste de Saint Laurent.

IMG_6162

Dans le futur siège de la marque, en travaux et sous la pluie - pour accentuer la dramaturgie, même le ciel qui adoubait Vaccarello - les partis pris des deux créateurs-provocateurs à leur façon ont fusionné pour aboutir à des pièces de minimalisme maximisé. Des volumes explosés, de la peau dévoilée, des robes aux empiècements dénudés, pour un esprit Couture magnifiquement habillé.

_YSL0094

Les bottes dégoulinantes sur la jambe et les fourreaux en cuir dégingandés nous hanteront encore longtemps, les manches "mousquetaires" et les angles droits aussi. Pour leur originalité d'abord, qui fait du bien dans un contexte aux lignes de pret-à-porter de plus en plus conciliant, et pour leur différenciation intrinsèque.

La video mode du jour :
10 TENDANCES MODE DES ANNÉES 90 QUE L’ON ADOPTE MAINTENANT

_YSL0267_YSL1026

Anthony Vaccarello a osé, le streetwear luxurisé, la robe de cocktail dévoyée, les épaules dessinées à la règle, les silhouettes hommes défilant en rock nonchalant ou torse nu, la tenue de cristal crypto-disco, cet oversized à la belge, qui rappellent que dans la création, le culot permet d'avancer le front haut (et ça marche aussi dans l'autre sens...)

_YSL1614 _YSL1337 _YSL1214 _YSL1173_YSL0942 _YSL0885 _YSL0480 _YSL0449_YSL0199 _YSL0123