Zero Waste Trend: quelles sont les bonnes adresses anti-gaspillage?

Mis à jour le 21 février 2018 par ELLE Belgique
Zero Waste Trend: quelles sont les bonnes adresses anti-gaspillage?

L'anti-gaspillage est la tendance food de 2017 ! Concombres tordus, tomates abîmées et pommes bosselées ont maintenant la cote. Les restes des restaurants sont aussi mis à l'honneur et demander un doggy bags est devenu tendance.

Les tout premiers Food Waste Awards ont eu lieu le 9 février dernier à Louvain. Ils ont récompensé les initiatives les plus créatives, innovantes et inspirantes dans 4 catégories différentes. Laissez-vous inspirer par ces projets qui font bouger les choses grâce à leur modèle commercial éthique et responsable.

Pssst! Il y a quelques mois, on vous parlait déjà du plan anti-gaspillage de Delhaize, vous vous en souvenez?

Rekub app

Après le succès remporté par leur resto pop-up, Ellien et Marijke, de l'ASBL anversoise Rekub, ont décidé de lancer une plateforme en ligne pour permettre aux commerçants locaux de vendre leurs surplus alimentaires à des clients intéressés par des produits en vente rapide. Bon et moins cher, donc! L'appli n'est disponible que dans la région d'Anvers pour l'instant mais devrait arriver rapidement à Gand et à Bruxelles.

1/

wonky
Wonky prône le Zero Food Waste

Wonky

Les carottes "crollées" (petit clin d'oeil aux Bruxellois!), les concombres un peu tordus, etc. Ok, ils sont moches, mais ils n'en restent pas moins délicieux et consommables. La start-up gantoise Wonky l'a bien compris et transforme ces vilains légumes en dips hyper sains pour lutter contre le gaspillage. Miam!

2/

Bruxelles - Rue d'Alost: La Oficina est le resto de la semaine
Bruxelles - Rue d'Alost: La Oficina est le resto de la semaine

Oficina

Sanne Van Camp a ouvert l'Oficina, restaurant de 'Soul Food' bio à Bruxelles (la 'Soul Food' fait référence à la cuisine afro-américaine du sud des Etats-Unis, à l'époque où les esclaves noirs ne recevaient que les restes de leurs maîtres). Ce que Sabine voulait; c'était une entreprise résolument écologique et durable. Pour mener à bien son projet, elle a mis les petits plats dans les grands puisque tout, de la déco intérieure au mobilier a été chiné ici et là ou est de seconde main. La cuisine se fait à base d'ingrédients frais et bio et privilégie les légumes dits "moches". Oficina soutient le projet "Earth Water" dans les pays en développement et ne propose à sa carte que des limonades biologiques et des vins naturels livrés via écotransport ou par des coursiers à vélo.

3/

mary-pop-in-Brussel-zero-food-waste
Mary Pop-In Brussels Zero Food Waste

Mary Pop-In

Voilà ce qui arrive quand la solidarité rencontre le développement durable et l'engagement social. Le restaurant pop-up des l'ASBL "Eatmosphere" met les excédents alimentaires à l'honneur sur sa carte, il soutient également l'emploi social et organise des ateliers pour apprendre à cuisiner les restes comme un chef. Mary Pop-In n'est ouvert que le weekend et à installer ses quartiers dans l'espace du "Bel Mundo", le resto social de l'Atelier Groot Eiland.

Envie de vous y mettre? Pourquoi ne pas commencer avec ces recettes anti-gaspillage gourmandes et vraiment simples.

Traduction: Charlotte Cooremans