#100parjour: la campagne belge contre les violences sexuelles

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
#100parjour: la campagne belge contre les violences sexuelles

Le 14 février 2017, et comme tous les autres jours, il y aura 100 victimes de viol en Belgique. Elke Sleurs (N-VA) lance la campagne #100parjour afin de dénoncer cette terrible réalité dont on ne parle pas encore assez.

Le 14 février, c’est la Saint-Valentin. Journée des câlins torrides, des cadeaux trop mignons, des déclarations d’amour à tomber, des baisers fougueux,… Bref une journée remplie d’amour ! Et pourtant, ce jour-là, pour 100 personnes en Belgique, le 14 février restera une date triste et tragique comme tous les autres jours de l’année.

Selon des recherches, en moyenne 100 femmes, hommes ou enfants sont violés chaque jour en Belgique. A en croire La Libre Belgique, les statistiques montrent officiellement que plus de 2900 plaintes pour viol ont été déposées durant 2015. Soit une moyenne de 8 par jour. Seul hic, cette moyenne ne représente qu’une infime part des violences sexuelles réellement mises en lumière, laissant donc 92 victimes dans l’ombre…

#100parjour et une rose dégradée

Cette campagne, à l’initiative de la secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances Elke Sleurs (N-VA), sera symbolisée par une rose cassée. Elle sera diffusée à la fois sur les réseaux sociaux, mais aussi en radio, au cinéma et à la télévision. Un spot tourne déjà sur nos écrans depuis le 8 février dans l’ensemble des cinémas du pays. Il sera également diffusé le jour de la Saint Valentin sur la Une, La Deux et la Een (VRT).

«Réagir en force le jour de la Saint-Valentin, c’est l’aspiration de cette campagne», explique Madame Sleurs. «Notre objectif est d’inciter tout le monde à rompre le silence et à dénoncer toutes les formes de violence sexuelle», ajoute-t-elle.

A la veille du 14 février, cette campagne nous invite à réfléchir, à dénoncer et surtout à lutter contre toutes formes de violences sexuelles.

Si vous êtes victime ou si vous connaissez quelqu’un de votre entourage victime de violences, n’hésitez pas à appeler gratuitement le 0800 98 100.

Pour lutter toujours plus contre toute forme de violence:

Emma Mestriner