On a testé: un massage ayurvédique au bol Kansu

Mis à jour le 12 février 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
On a testé: un massage ayurvédique au bol Kansu

Tester un massage est une proposition qui ne se refuse pas! Cette fois, direction l'Aspria Arts-Loi à Bruxelles pour profiter d'un massage indien des pieds au bol Kansu.

La petite histoire. Traditionnellement en Inde, c’est vers l’âge de 3-4 ans que les enfants apprennent à réaliser ce massage. Ils le pratiquent pour soulager leurs grands-parents fatigués qui, à cette occasion, leurs chantent ou leurs racontent des histoires.

Ce massage ayurvédique ancestral m'emmène sur la Route des Indes. Il s'agit d'un soin énergétique qui permet l’harmonisation des 5 éléments essentiels de la vie : la Terre, l’Eau, le Feu, l’Air et l’Ether. Il se concentre particulièrement sur l’élément feu car en excès, celui-ci provoque stress, angoisse, frustration, irritabilité et colère.

Le déroulement. Première surprise, pour ce massage je m'allonge mais reste habillée. J'enlève juste mes chaussures, mes chaussettes et retrousse légèrement mon pantalon. Ensuite, mes pieds sont enduits de ghee (un beurre clarifié indien) et les mouvements (tantôt doux et lents, tantôt appuyés et rapides) sont effectués avec la main, les doigts mais principalement l’aide de la partie concave d'un bol Kansu (un bol constitué d’un alliage de 5 métaux spéciaux dont le cuivre, le zinc et le bronze). Le massage dure 30 minutes.

Mes impressions. Relaxant. Idéal à faire un vendredi soir pour se libérer des tensions accumulées durant la semaine et débuter le week-end totalement apaisée. Durant le massage, j'étais très concentrée sur les manoeuvres assez différents de celles pratiquées lors d'un simple massage relaxant. Comme précisé ci-dessus, le massage est tout de même assez énergique donc pas vraiment l'occasion de s'endormir. A la fin, je ressens une sensation de chaleur dans tout le corps (le feu en excès, donc). La masseuse me dit que c'est normal, que le massage a été efficace et me conseille de me reposer pour profiter des bienfaits de la séance. Ce que je fais. De toute façon, je suis crevée. Je me sens calme et apaisée. Même les embouts bruxellois n'entachent pas ma zenitude. Je m'endors rapidement et profondément. Le lendemain, je suis toujours zen mais en pleine forme. En fait, je me suis sentie dès le vendredi soir comme je me sens le dimanche après-midi après 48h hors du boulot, le temps de faire retomber la pression. Je conseille donc ce massage à toutes les grandes nerveuses, les stressées comme moi qui ont du mal à déconnecter même une fois rentrées chez elles. Pour une fois, j'ai vraiment profité à 100% de mon week-end.

Un grand merci à Camelia Fakhri pour ses mains expertes et ses explications.

Prix: 42 euros pour les membres, 48 euros pour les non-membres.

Durée: 30 minutes.

Plus d'infos et réservation via L'Aspria Arts-Loi ou par téléphone au +32 2 508 08 00.