Bye bye cellulite: le mode d’emploi

Mis à jour le 21 février 2018 par ELLE Belgique
Bye bye cellulite: le mode d’emploi

Pas de fausses promesses : la solution miracle pour se débarrasser de sa cellulite sans effort n’existe toujours pas… Mais, à condition de s’y mettre à fond, d’être assidue et de cibler les différents types de capitons, on peut vraiment lisser sa peau et la rendre bien plus belle. Suivez le guide !

Dossier réalisé par Laurence Descamps avec Juliette Debruxelles, Claire Dhouailly et Elisabeth Martorell.

1/

d

Trop d’eau ? Drainez !

Les signes qui ne trompent pas ? 

La cellulite aqueuse se caractérise par un effet peau d’orange diffus et peut descendre jusqu’aux mollets. Si on appuie dessus, ça fait mal, et là où on presse le doigt, une zone blanche apparaît.

C’est dû à quoi ? 

La video beauté du jour :
POURQUOI VOUS DEVRIEZ BANNIR LES ÉLASTIQUES ET LES BARRETTES DE VOS CHEVEUX

Souvent à des problèmes de circulation sanguine et/ou lymphatique, aussi en cas de problèmes hormonaux. C’est aussi le type de cellulite qui s’empare du corps de celles qui font souvent la fête et boivent un peu trop d’alcool. Elle s’installe alors non seulement sur les cuisses, mais aussi sur le ventre et même le haut des bras.

Le programme idéal ?

> Un massage anti-eau. Son but est d’activer le processus de circulation et d’élimination. Il doit être doux, lent et rythmé. Des séances de drainage lymphatique chez le kiné sont parfaites, mais aussi :

* le Programme Moment fondant d’Ella Baché (www.ellabache.com) : modelage aux épices et aux actifs désinfiltrants, crème masque au cacao chaud et crème masque à la menthe badiane pour désengorger les tissus et affiner les contours.

* le Rituel Indien du spa Cinq Mondes (www.dolcelahulpe.com) : un soin à l’action drainante précédé d’un enveloppement chauffant pour détoxifier la peau et optimiser l’action des actifs.

* le soin Global Minceur de Decléor (www.decleor.fr) : trois étapes pour drainer les toxines, activer la circulation sanguine et désinfiltrer les tissus, avec un enveloppement qui associe huiles essentielles de pamplemousse et de poivre noir à des extraits de plantes et à une la poudre d’algue reminéralisante.

> Des aliments diurétiques. Poireau, asperge, céleri, courgette, poivron, raisin, ananas, figue, melon, réputés pour leur action anti-eau, ainsi que des céréales et des légumineuses. Préférez les yaourts au soja ou au lait de brebis à ceux au lait de vache, car le lactose est une vraie éponge à eau. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, boire beaucoup d’eau est conseillé pour résoudre les problèmes de rétention d’eau. Buvez au moins un litre et demi par jour, veillez à changer régulièrement d’eau minérale et privilégiez toujours celles qui sont pauvres en sodium (Evian, Vittel, Volvic, Hépar).

> Des compléments drainants. La piloselle favorise l’élimination de l’eau dans les tissus. À prendre en infusion ou en gélules (en magasins bio et en pharmacie). Le pissenlit, en tisane, ampoules ou gélules, possède une action drainante sur le foie et les reins. Le complément alimentaire Oenobiol Aquadrainant Plus, est lui à prendre en cure de deux semaines pour une action optimale (13,95 € en pharmacie et parapharmacie). Surveillez aussi les intolérances alimentaires, sources de gonflements.

> Le programme sportif. Privilégiez les sports dans l’eau (aquagym, aquabiking ou natation, tout simplement), ce sont les champions du drainage grâce à l’effet massant de l’eau sur le corps. La marche rapide et le course, avec de bonnes chaussures, voire des chaussettes de contention, améliorent le retour veineux en stimulant la voûte plantaire. L’idéal : deux séances par semaine, complétées par une trentaine de minutes de marche quotidienne. Pensez aussi à faire vérifier l’état de votre voûte plantaire chez un orthopédiste : si elle s’affaisse, le retour veineux se fait d’office moins bien et peut provoquer une stagnation d’eau dans les tissus. Le port de semelles adaptées peut changer ça.

> La solution cosméto. Il faut choisir une formule dont le cœur d’action est le drainage, idéal pour accompagner le massage. Appliquez-le en massage ascendant, du bas des jambes vers les cuisses, pour stimuler le retour veineux et lymphatique. Et pour booster l’effet du soin, stockez-le au frigo, car le froid produit un effet vasoconstricteur, ultra efficace au moment de l’application.

L’effet vasoconstricteur du froid multiplie l’action anti-eau des soins drainants. pensez à avoir sous la main une pochette de glaçons à poser quelques minutes sur les zones à traiter juste avant l’application du soin.

Notre shopping >>>

On a testé, ça marche

Diététique + massage + fentes. 

Ce que Marie-Hélène Chabrier appelle le « plan gagnant ». Bardée de diplômes et de médailles (Douze fois championne de france d’aviron), cette Française de Belgique travaille par séance d’1 h 45. A chaque fois, on a droit au coaching diététique, au massage ciblé puis aux exercices costauds pour un résultat optimum. En vedette, les fameuses fentes qui n’ont pas leur pareil pour galber les cuisses et les fesses. Au fil des séances, on voit la masse musculaire remplacer la masse grasse et les centimètres s’envoler. On transpire, mais ça marche.

75 € la séance, 750 € les 12 séances.

Tour du sablon, 7 rue J. Stevens à 1000 Bruxelles. www.diet-fit-coach

2/

a

Trop de gras ? Déstockez !

Les signes qui ne trompent pas ? 

Les capitons de la cellulite graisseuse se situent principalement au niveau du ventre, des fesses et des cuisses. Ils ne font pas mal au toucher.

C’est dû à quoi ? 

Une mauvaise alimentation, trop riche en sucre notamment, associée à un manque d’activité physique.

Le programme idéal ?

> Un massage antigras. Pour déloger la graisse, les toxines et remodeler les contours, le palper-rouler est champion. Il doit être fait en douceur pour ne pas perturber les circulations sanguines et lymphatiques, ni malmener les fibres de la peau. Une cure de dix séances est généralement nécessaire, mais on peut déjà voir une amélioration après deux séances. Un lipomassage avec le célébrissime Cellu M6 est sans conteste une référence en la matière, surtout sur les zones particulièrement rebelles, comme la culotte de cheval, les cuisses et les fesses (adresses des instituts sur www.lpgbenelux.com) mais aussi :

* le Soin Sculpt Zone de Phytomer (www.phytomer.com) : un protocole ciblé sur le ventre, les hanches et la taille qui comprend un enveloppement autochauffant associé à un actif lipolytique pour accélérer l’élimination des graisses et un modelage qui favorise le drainage.

* le Soin Technispa Minceur anticellulite de Mary Corh (www.marycohr.com) : un soin que l’esthéticienne effectue avec une machine qui, tout à la fois, mobilise les graisses en excès, booste la pénétration du soin aux propriétés amincissantes et chauffe la peau pour favoriser la fluidification des graisses et le drainage qui les élimine.

* le massage aux ventouses de Catherine Le Maux (0495 44 45 07) : une stimulation manuelle des points d’acupression correspondant aux organes d’élimination, suivi d’un travail avec des ventouses chinoises en verre qui, une fois chauffées et posées sur les zones à traiter, aspirent la peau et décollent les cellules graisseuses, libérant les graisses dans la microcirculation pour une élimination naturelle.

> Des aliments déstockants. Céréales complètes (de préférence bio), huiles végétales (noix ou colza), viandes maigres, poissons et beaucoup de légumes, voilà ce qu’il faut mettre dans l’assiette pour remodeler sa silhouette. À fuir, en revanche, les aliments qui sont source de stockage, comme les céréales et les sucres raffinés, ainsi que les graisses saturées de la viande, du beurre et des fromages.

> Des compléments kill graisse. Le chrome en gélules (en pharmacie et parapharmcie) fait des miracles en agissant sur l’insuline pour réguler le métabolisme des glucides, qui se transforment en graisse à la moindre perturbation. En manquer provoque d’ailleurs des fringales de sucre quasi incontrôlables. On peut aussi faire une cure de Reductin, un complément alimentaire qui limite l’oxydation de la graisse et accélère la combustion des corps gras tout en réduisant l’inflammation et en drainant les toxines (25,50 € en pharmacie et parapharmacie).

> Le programme sportif. Il répond à un double objectif : brûler et se tonifier pour augmenter sa masse musculaire, et donc sa dépense énergétique de base. Pas de demi-mesure, il va falloir bouger ! On programme des séances de cardio, running, elliptique, boxe ou cycling, qu’on associe à un travail de gainage, avec du pilates ou du stretching en salle. Prévoir une séance de chaque au minimum par semaine.

> La solution cosméto. Optez pour un soin qui lutte contre la cellulite, mais aussi contre les radicaux libres car leur présence explose sous l’effet d’une consommation excessive de sucre, et le souci, c’est qu’ils engendrent toujours plus de cellulite. Quant, en plus, leur texture est généreuse, elle invite au massage, ce qui est tout indiqué pour un pétrissage en règle du bourrelet localisé !

Choisissez des soins à la texture généreuse et massez longuement les zones où la graisse s’est installée.

Notre shopping >>>

Quoi de neuf du côté de la recherche ?

De plus en plus d’études montrent que le tissu adipeux du bas du corps (cuisses, fesses) protège des maladies cardiovasculaires. À l’inverse du tissu adipeux abdominal qui, lui, est un facteur de risque. Donc, lisser la peau d’orange, oui, mais pas éliminer tout son gras ! On pensait que ce tissu était totalement dépendant de la génétique. Or, il semblerait qu’il soit surtout fortement influencé par notre environnement (style de vie, pollution…). D’ailleurs, s’il n’y a pas encore eu d’étude scientifique pour le confirmer, les chercheurs observent que le corps des adolescentes change : elles ont plus de ventre et moins de fesses. La cellulite les concerne moins, mais, pour la santé, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle…

3/

b

Cellulite incrustée ? Remodelez

Les signes qui ne trompent pas ? 

La cellulite fibreuse est une cellulite installée depuis des années. La peau est comme durcie au toucher et ça fait mal quand on la pince.

C’est dû à quoi ? 

Le tissu de collagène, situé autour des adipocytes, s’est durci au fil du temps, formant comme une coque autour des cellules graisseuses.

Le programme idéal ?

> Un massage remodelant. Il faut cibler les techniques qui combinent pétrissages et frictions. C’est la première étape, indispensable pour défibroser. Ce n’est qu’une fois que le côté cartonné est amélioré qu’on peut passer au palper-rouler. S’il y a, en plus, des problèmes circulatoires, il faudra aussi ajouter des mouvements drainants et détoxifiants. Le soin manuel qui a prouvé son efficacité en cas de cellulite installée, c’est le Remodelage de Martine de Richeville (www.martinedericheville.com) : une technique inspirée de la médecine chinoise qui décolle les adhérences (ça peut être douloureux lors des premières séances), favorise la régénération du tissu conjonctif et relance la production du collagène. Au finish, une peau non seulement plus lisse, mais aussi beaucoup plus belle. Mais aussi :

* le Soin Sculpteur Haute Précision de Thalgo (www.thalgo.fr) : un modelage Perfect Sculpt avec une gestuelle exclusive suivi d’un enveloppement à l’oxygène actif qui remodèle la silhouette et lisse les capitons.

* le Soin Performance Minceur et Fermeté de Maria Galland (www.maria-galland.fr) : l’application d’un masque-crème au complexe raffermissant sur les zones à traiter est suivie d’un modelage qui stimule la circulation sanguine et lymphatique et lisse la peau.

* le soin Performance Minceur de Payot (www.payot.com) : gommage, enveloppement et modelage spécifique à l’huile orange-pamplemousse pour désinfiltrer et diminuer l’aspect peau d’orange.

> Des aliments rééquilibrants. Visez la variété alimentaire pour perdre du gras, renforcer les fibres du derme et améliorer le circuit veinolymphatique compressé par les capitons. Ce qui implique de miser sur la chrononutrition en consommant des protéines animales le midi et végétales le soir (lentilles, quinoa, soja). Privilégiez les céréales complètes ou semi-complètes (bio) le midi et intégrez des légumes crus ou cuits à tous les repas. Mangez des fruits à 11 h ou au goûter, mais toujours loin des repas, et fuyez les sucres rapides pour leur effet pro-stockage.

> Des compléments drainants.

Enrichissez votre assiette avec des graines germées, des germes de blé, de la spiruline, du pollen, des graines de lin, de sésame ou de courge, autant de bombes de bons nutriments santé, anti-inflammatoires et à effet belle peau, qui ont aussi l’avantage de donner du goût aux plats.

> Le programme sportif. Misez sur l’endurance cardio une fois par semaine pour brûler les graisses : vélo sans résistance, running, natation… Et complétez, une à deux fois par semaine, par des séances de gainage pour étirer et assouplir les muscles. Évitez le travail en résistance, pour ne pas gonfler les muscles et ajouter à la compression des amas graisseux. Le yoga est aussi une bonne option car il permet, en bonus, de se détendre et de se réapproprier son corps. Pour optimiser les effets du sport et redonner de la fluidité à la silhouette, marchez trente minutes par jour avec des chaussures MBT dont la semelle courbe tonifie les muscles profonds, les muscles des fesses et ceux des cuisses. Autre effet plus : la relance de la circulation veineuse.

> La solution cosméto. Pour agir sur une cellulite incrustée, il faut des soins hyper concentrés, type sérum, qu’on peut aussi glisser sous une crème minceur classique si on est vraiment motivée.

Pour une vraie efficacité, optez pour des formules hyper concentrées façon sérum.

Notre shopping >>>

4/

c

Manque de fermeté ? Tonifiez !

Les signes qui ne trompent pas ? 

La peau présente un aspect irrégulier proche de la peau d’orange mais, quand on la tend vers le haut avec la paume de la main, elle reprend un aspect bien lisse. Ce n’est pas de la cellulite, mais une perte de tonicité.

C’est dû à quoi ? 

Une perte de poids importante et un peu trop rapide, et puis l’âge. Après 40 ans, c’est fréquent.

Le programme idéal ?

> Un massage anti-eau. Un enchaînement de frictions profondes et de stimulation de la circulation pour doper l’activité des fibroblastes et oxygéner les cellules, ce qui est la clé d’un bon métabolisme cutané. Il ne s’agit pas d’éliminer du volume car, moins remplie, la peau serait encore plus gondolée. Retenez qu’il est toujours plus long de raffermir que de déstocker du gras. Comptez au moins dix séances pour voir des résultats. Le Soin Corps Parfait de Carita (www.carita.fr) est un très bon exemple d’une solution qui marche. Mais aussi :

*  le Rituel Contour Minéral de Terraké (au Martin’s Spa, www.martinshotels.com) : un modelage raffermissant réalisé avec des terres et des boues riches en minéraux revitalisants pour rendre à sa peau toute sa tonicité.

* le Soin Suprême DHE Age d’Ericson (à l’Anti Aging Center, www.antiaging-center.be) : un traitement anti-âge et minceur, qui s’attaque aux surcharges pondérales liées au déséquilibre hormonal et à une action antiglycation (rigidification des tissus) pour un ventre plus plat, une action antivergetures, anti-capillaires dilatés et anti-taches pigmentaires.

* le Soin Corps Parfait de Carita (à l’Aspria La Rasante, www.aspria.com) : un protocole qui allie un modelage avec l’Idéal Pro-Lift, un appareil qui travaille avec des microcourants, des ultrasons et des LED à trois émissions, plus un sérum exclusif cabine hautement concentré en actifs raffermissants.

> Des aliments tonifiants. Des protéines naturelles, indispensables aux muscles et à la fermeté de la peau, en quantité suffisante, c’est-à-dire correspondant à 20 % de l’apport alimentaire journalier, soit 35 à 50 g. Pour varier la qualité des acides aminés qu’elles apportent, on mixe les sources végétales et animales. Au choix : quinoa, millet (intéressant car sans gluten et riche en minéraux), poissons, fruits de mer, crustacés.

> Des compléments repulpants. Le silicium, en gélules ou à boire (dans les magasins diététiques) est important car c’est un oligo-élément impliqué dans la synthèse du collagène et de l’élastine, garants de la fermeté de la peau.

> Le programme sportif. Du renforcement musculaire avant tout car sans muscles toniques, pas d’effet lift. Pour voir une vraie différence, on s’active trois fois par semaine et on mixe, par exemple, deux séances de vélo en salle ou d’elliptique et une séance de pilates ou de ballet, pour alterner travail en résistance et gainage pur.

> La solution cosméto. Un soin enrichi en actifs raffermissants ciblant la qualité et la quantité des fibres de collagène et d’élastine, qu’on masse avec des mouvements circulaires amples, complétés de petits pincements pour regalber la peau et lui rendre plus de tonicité.

Massez les zones à raffermir avec des mouvements circulaires pour booster l’effet des actifs.

Notre shopping >>>