Le relooking des filles de la ELLE Team

Mis à jour le 10 janvier 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Le relooking des filles de la ELLE Team

Steph, Marie et Maryno ont confié leurs chevelures à l'équipe de l'Atelier de Coloration à Bruxelles. Récit de leur séance de relooking et découverte de leurs photos avant/après.

Photos: Alex Iberico - Instagram: iberico_alex

La philosophie du lieu

"Faire en sorte que votre couleur paraisse naturellement belle et que son entretien ne soit pas contraignant." Leur préoccupation majeure est de sublimer les cheveux et de proposer une coloration et une coupe qui vous vont parfaitement. Avant de passer aux choses sérieuses, toujours une discussion sur vos envies, vos besoins, vos habitudes afin de mieux vous connaître et de réaliser une prestation qui vous convient à 100%.

Le relooking

La video beauté du jour :
5 TRUCS POUR FAIRE POUSSER NOS CHEVEUX PLUS VITE

A

3 profils différents: Steph a les cheveux mi-longs, châtains, lisses et en manque de volume, Marie a les cheveux bouclés et secs, endommagés par plusieurs colorations et lissages, Maryno a les cheveux mi-longs également et légèrement ondulés, mais sa couleur est terne.

Voici le résultat après les soins, colorations, coupes et maquillage. Découvrez leurs transformations respectives aux pages suivantes.

La déco et l'ambiance

La déco est accueillante, chaleureuse même. Tout a été choisi avec soin; les luminaires originaux, les fauteuils confortables, les miroirs vintage, sa grande bibliothèque, etc. On se sent un peu comme à la maison en fait et on est loin de la déco aseptisée de certaines chaînes. Ici, tout est cosy. Le thé ou le café est proposé dans une vaisselle girly, accompagné de biscuits maison. Toute l'équipe est aux petits soins et leurs conseils sont francs et honnêtes. De vrais professionnels.

C D E

L'Atelier de Coloration 

65a rue de Namur à 1000 Bruxelles

02-511-16-00

Horaires: du mardi au jeudi de 09.30 à 18.30, le vendredi de 09.30 à 20.30 et le samedi de 09.00 à 18.00.

Leur page Facebook >>> L'Atelier de Coloration Bruxelles

Leur compte Instagram >>> @atelierdecolorationbxl

1/

cover-marie

MARIE - journaliste mode

Avant j'avais ... une touffe indomptable, avec des pointes lisses (résultats de lissages brésiliens malencontreux), une couleur plusqu'approximative suite à une succession douteuse de blond platine/noir/roux (hors de ma volonté, je le jure sur ma vie) qui ont vite fait de rompre le lien de confiance que j'avais pu avoir avec les professionnels de la coiffure. Une tignasse pas toujours facile à gérer, des colorations compliquées à doser, des résultats effarants. J'avais renoncé. La photo est d'ailleurs criante de vérité.

Après je suis ... soulagée. J'ai eu la sensation que quelqu'un était venu me sauver in extremis de ce naufrage capillaire. Il s'agissait en priorité d'assainir ma chevelure. Lui donner une note de bonne santé pour que la boucle reprenne sa forme et s'éloigne de celle d'un dreadlock. Et si on pouvait donner un peu plus de lumière à ma couleur (pour m'épargner quelques pots de fond de teint), c'est la cerise sur le gateau.

Les étapes de mon relooking. Dans mon désespoir, j'ai décidé de faire totalement confiance à Marion, ça tombe bien, en matière de tignasse, elle n'est pas à plaindre. Elle m'a très vite rassurée et convaincue qu'il fallait passer par la case "ciseaux". Une question d'hygiène. Une fois ma coupe structurée, elle a réalisé un balayage au niveau des racines et masqué quelques cheveux blancs au passage, ça fait toujours plaisir. Elle a terminé son oeuvre par une patine avec des reflets chauds et caramel sur les longueurs. Ce qui apporte tout de suite plus de fraîcheur au teint.

Désormais je me sens ... plus sereine. Mais cheveux sont sains et surtout mieux soignés. Ce relooking a été aussi l'occasion d'une petite piqûre de rappel sur la routine de soin des cheveux bouclés: humidifiés le matin avec une noix de crème. C'est toujours important à rappeler.

L'AVANT/APRES. Il fallait oser se pointer sans make-up, au saut-du-lit, la chevelure en pagaille. J'ai vécu ça comme un challenge et je suis très contente de l'avoir fait, mon visage est plus rayonnant et je ne cache plus mes cheveux avec un chignon. Et puis surtout, je n'ai plus peur de passer la porte d'un salon !

2/

cover-maryno

MARYNO - CM & Journaliste beauté

Avant j'avais ... une couleur indéfinie, un mélange malheureux de colorations diverses et variées parfois réalisées par des pros, parfois par mes soins, les risques du métier de beauty editor en quelque sorte. Il y a quelques mois, j'ai fini par faire une colo maison foncée pour retrouver une certaine homogénéité mais je trouvais la couleur terne et trop sombre par rapport à ma carnation très pâle.

Après je suis ... ravie ! En fait, j'aime me voir comme une kamikaze de la colo parce que j'ai tout testé: du noir charbon au blond doré en passant par le roux carotte et ce légendaire auburn version "framboise écrasée" qui a fortement marqué - voire traumatisé - les rétines de mes collègues. Je n'ai pas froid aux yeux mais la vérité c'est que mon teint porcelaine ne m'autorise pas autant de folies capillaires que je le voudrais. Conclusion: je ne suis jamais autant à mon avantage qu'avec une couleur châtain et des reflets chauds. Les compliments et les regards de mon entourage ne trompent pas. Mon teint est plus lumineux, j'ai meilleure mine. Cette couleur apporte de la douceur à mes traits plutôt anguleux. Bref, moi en mieux !

Les étapes de mon relooking. Après discussion sur mes envies, mes habitudes beauté, etc. L'équipe me propose un léger balayage sur les longueurs pour ensuite appliquer une coloration végétale qui va apporter de la brillance et des reflets chauds à l'ensemble de la chevelure. Et pour finir, une légère coupe plus stylisée pour gagner en naturel et en légèreté.

Désormais je me sens ... plus en confiance. Je sais que ma couleur est homogène, naturelle et qu'elle me met en valeur. Idem pour la coupe. Au final, je me prends moins la tête le matin pour savoir ce que je veux faire de mes cheveux. Ils tombent bien, attachés ou non.

L'AVANT/APRES. Plutôt impressionnant, non ? Pour le coup, j'ai vraiment joué le jeu. Je suis arrivée au salon avec zéro make-up, le cheveu un peu gras et en bataille, les yeux rougis et cernés par le manque de sommeil et un réveil aux aurores. Après tout on était déjà mardi et moi, à partir de lundi après-midi je commence à faiblir...

3/

cover-steph

STEPH - DA du ELLE.be & Nail editor

Avant j'avais ... toujours de superbes inspirations mais jamais le résultat escompté. Est-ce un problème de coiffeur (je ne vais jamais chez le même) ou bien moi qui ne sais pas me faire comprendre? Certainement un peu des deux...
Ma dernière (mauvaise) expérience en date était une colo très foncée qui me donnait un teint pâle et une grise mine. Au final, elle n'a pas du tout tenu et s'est décolorée semaine après semaine pour ne laisser derrière elle que des reflets roux et cuivrés en racine et des longueurs assez ternes.
Inutile de préciser qu'il était grand temps d'intervenir face à ce désastre capillaire.

Après je suis ... pour la première fois, vraiment satisfaite du résultat.
Après de nombreux ratés niveau couleur, je me retrouve enfin, MOI et ma couleur naturelle aux longueurs légèrement éclaircies, comme si notre magnifique soleil belge y était pour quelque chose. J'adore !

Les étapes de mon relooking. On a commencé par l'historique de mes déboires capillaires puis j'ai expliqué mes envies et mes attentes. Les coloristes m'ont alors conseillé de revenir vers une couleur naturelle, plus proche de ma teinte de base, en racine et de partir ensuite sur un balayage doré dans les longueurs pour apporter plus de luminosité à mon teint.
Enfin, on a terminé par un brushing wavy hyper volumineux (pas besoin de vous dire que c'était le summum du bonheur pour une fille aux cheveux fins comme moi).

Désormais je me sens ... moi-même, la mine radieuse en prime !
Lorsque je suis entrée dans mon dressing le lendemain matin, MIRACLE ! Toutes mes fringues semblaient parfaitement m'aller.

L'AVANT/APRES. Assez bluffant en voyant les photos. J'ai l'impression de passer de jeune fille sage à femme confiante et pleine d'assurance.
Pour ma part, je n'assumais pas trop le "no make-up". Du coup, j'ai tout de même appliqué un maquillage léger avant de débarquer au salon.