L’after Fashion Week: Les Pétasses

Mis à jour le 13 février 2018 par Didier Vervaeren
L’after Fashion Week: Les Pétasses
L'after Fashion Week: Les Pétasses - 1
© Lou Verschueren

Et ne me dites pas que vous n'en connaissez pas au moins… une !

Rien que pour le titre je ne souhaitais pas passer à côté. Vous parler de pétasses en guise de démarrage… Que rêver de mieux. D’autant qu’hier à Paris, ville bien connue pour son taux très faible de pétasses, se clôturait le dernier marathon de la Fashion Week. Ultime bénédiction urbi et orbi adressée à la planète mode. Alors pour l’after je me suis précipité à la première -fourte ça c’est sûrement un truc de pétasse- de ce spectacle écrit par Sébastien Ministru sur une idée originale des comédiens impliqués dans cette histoire.

Pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas encore, Sébastien Ministru est un auteur à succès du Théâtre de la Toison d’Or (Excit, Fever, Cendrillon ce macho, Ciao ciao bambino,…) mais aussi un journaliste qui utilise le verbe comme les stylistes utilisent la coupe afin de tailler l’allure de leurs phantasmes.

Le pitch. Anne-Véro (rang de perles et jupe vénézuélienne à volants), Isadora (sur compensés et over accessoirisée), Paul (polo ciel à col relevé avec pullover lilas négligé sur les épaules) organisent la première soirée de soutien à leur association d’aide aux pauvres, des pauvres qu’ils adorent quand ils n’habitent pas trop près de chez eux. Ils font appel à Pierre-Jean Pierre spécialiste bronzé d’organisation d’événements. Cette soirée dînatoire et dansante se clôturera par une vente aux enchères des œuvres de feu Riccardo Zaino, peintre un peu oublié et c’est tellement dommage…

Conclusion. La pétasse n’a pas de sexe. La pétasse n’est pas obligatoirement bling bling. D’ailleurs d’après l’auteur il n’y a pas de pétasses type, je confirme. Il y a autant de pétasses qu’il y a d’être humains sur terre et nous sommes tous la pétasse de quelqu’un – en dépit du fait que l’on pense toujours que la pétasse, c’est l’autre. Je reconfirme. Et qui ne s’est jamais retrouvé confronté à une pétasse ne connaît finalement pas son bonheur …

©Lou Verschueren
Nathalie Uffner aka Isadora © Lou Verschueren

J’ai beaucoup ri. J’ai pensé à mes amis. Je me suis demandé si l’habit faisait la pétasse ou si cette coach que j’ai rencontrée par hasard n’était pas finalement une belle pétasse. Bref, après cette drache de clichés ouvrez l’œil y’en a partout. DV

« Les Pétasses », à ne pas manquer pour votre culture Mode …
De Sébastien Ministru - Mise en scène Alexis Goslain - Production Mazal asbl.
Avec Jean-François Breuer, Aurelio Mergola, Ariane Rousseau et Nathalie Uffner.

Jusqu’au 8 novembre 2013 - Théâtre de la Toison d’Or - www.ttotheatre.com