La biotechnologie va-t-elle révolutionner les cosmétiques ?

Mis à jour le 17 novembre 2018 par Marie Guérin
La biotechnologie va-t-elle révolutionner les cosmétiques ?
biotechnologie
La green house, la couveuse Bio Effect

Analyse de Bio Effect, un sérum qui réduit les signes de l'âge, composé...de l'ADN humain.

Björk l’utilise, Marion Cotillard en est dingue, la Première Dame Islandaise, Dorrit Mousaieff, en est devenue l’ambassadrice officieuse : quel est ce produit ?

Le sérum Bio Effect, utilise la biotechnologie pour améliorer l’apparence de la peau et la rajeunir. Considéré comme un produit révolutionnaire, ce sérum fait le buzz dans le monde des cosmétiques. Pour en savoir plus, j’ai décidé de me rendre à la source : dans les laboratoires d’Orf Genetics, en Islande.

La green house
La green house

À quelques kilomètres de Reykjavik, rendez-vous à la Green House, la serre de 2200m2 renferme des milliers de grains d’orge, destinés à la fabrication du sérum. Si l’on peut croire au premier coup d’œil qu’il ne s’agit que d’une plantation hautement sécurisée d’herbes à chat, une analyse à peine plus minutieuse révèle que la sophistication high-tech du lieu ne protège pas de simples semences : nous sommes en présence d’EGF, des facteurs de croissance épidermiques dont le code ADN (humain) a été greffé à des cellules d’orge.

Et c'est là que ça se complique.

Bjorn Orvar, créateur de Bio Effect
Bjorn Orvar, créateur de Bio Effect

Rencontre avec le Docteur Björn Örvar (un grand brun au regard souriant), scientifique et CEO d’Orf Genetics, c’est lui qui est à l’origine du projet. Le moment de l’explication (hautement scientifique) du comment et du pourquoi de cet EGF est arrivé, fini de rigoler. En version vulgarisée, s’il vous plait, ça donne quoi ?

« À l’origine, Orf Genetics est un laboratoire de recherche médicale qui produit des protéines grâce à la biotechnologie. À la suite de plusieurs découvertes dans le monde scientifique sur les EGF, nous avons cherché comment ces molécules pouvaient intervenir sur les cellules de la peau. C’est ainsi que nous avons créé notre propre formule » explique Björn Örval.

Voilà pour ce qui est de la genèse du produit. Mais pour son fonctionnement ? « Les protéines EGF sont naturellement présentes dans la peau. Ce sont des activateurs qui stimulent le renouvellement des cellules de la peau et réduisent les signes de l’âge. » En d’autres termes, l’orge permet de cultiver ces cellules de l’ADN humain afin d’accroître la densité de collagène. Une révolution, en soi.

Orge en pleine croissance
Orge en pleine croissance

Au toucher,  la texture est étonnante, contrairement aux autres produits de beauté, elle ne contient pas de silicone, le sérum est léger et un peu liquide, il n’a pas d’odeur. En réalité, c'est dû à sa formule qui n'utilise aucune huile, aucun arôme. Autre spécificité du produit, la molécule est totalement végétale et identique à l’EGF humain, ce qui la rend unique en son genre. C’est ce qui justifie l’exclusivité du produit et son coût (135€, les 15ml).

On peut parler d'un sacré investissement mensuel, qui n'empêche pas les clientes d'être accro. En Belgique, pas de risque de se retrouver sans, il existe une dizaine de points de vente. De quoi en ravir certaines et en rendre d'autres jalouses...

Bioeffect EGF Serum-2-White

Parce que ce produit ne s’adresse pas à tout le monde. S’il est unisexe (le packaging se veut le plus neutre possible, d’ailleurs), il est inutile de l’utiliser avant un certain âge. « Une femme de moins de 30 ans n’a aucun intérêt à l’utiliser, car la peau possède les ressources suffisantes à sa jeunesse. C’est seulement après 30 ans que l’EGF peut vraiment être actif » précise Björn Örvar.

En ce qui concerne les effets, dès le premier essai, la peau est plus lumineuse, plus fraîche, il faut attendre à peu près quatre semaines pour que les résultats de la biotechnologie soient visibles : réduction des rides, élasticité de la texture de la peau, réduction des dommages causés par le soleil, amélioration du teint…

Va falloir attendre encore attendre quelques années pour l'utiliser... le temps d’économiser pour assurer mon capital élasticité.

Bio Effect propose une gamme de quatre produits à base d’EGF, en vente sur www.bioeffect.be. On y trouve également la liste des points de vente.