Quelles sont les tendances mariage de 2016 ?

Mis à jour le 19 novembre 2018 par ELLE Belgique
Quelles sont les tendances mariage de 2016 ?

Alternative View: Wedding Of Prince Carl Philip Of Sweden And Sofia Hellqvist

Envie de connaître les secrets d'un mariage qui glissera comme sur des roulettes ? Elles sont bien moins complexes que certaines équations de math. La preuve en quelques mots.

Se marier... Ou le moment tant attendu pour certaines, fui par d'autres. Qu'on soit pour ou contre, mariée ou invitée, avouons-le, c'est un événement mémorable (pour le meilleur et parfois le pire) qui réussi à nous arracher une petite larme. Si certains codes ont changé (la cote de l'amour pour toujours a pris un sacré coup, re-mariages à gogo, robes blanches trop ostentatoires qui se sont effacées du tableau...) cette cérémonie reste tout de même tendance et le sera "toujours" pour Eric d’Humilly de Chevilly. C'est dans un café bruxellois que nous avons rencontré cet optimiste passionné accompagné de sa moitié Géraldine Lardinois. Tous deux sont les organisateurs du Salon du mariage et de l'art de recevoir qui se tiendra les 23 et 24 Janvier 2016. Un salon où tradition et innovation se partagent la tête d'affiche, destiné à des futurs mariés afin qu'ils puissent rencontrer des professionnels triés sur le volet qui ont pignon sur rue, qui contribueront à la réalisation de leur conte de fée. Entre deux gorgées du petit noir, on a causé sans langue de bois avec ce couple qui a fait du mariage son "way of life", tendances, impairs à éviter à tout prix. Et on a même eu droit à des conseils. Vous risquez d'être surpris.

1/

Quelles sont les tendances mariage de 2016 ? - 3

LES TENDANCES

  • En communion avec la nature

"On est très nature aujourd'hui. Aujourd'hui la grande mode c'est de se marier dans un champ, dans une forêt avec des lustres qui descendent des arbres" (on s'est imaginé le décor, c'est vrai que c'est pas mal). Le fantasme c'est qu'il fasse beau pour être dehors toute la journée. La vue extérieur a beaucoup d'importance" explique Eric d’Humilly de Chevilly.  On veut de l'authentique avec un surplus d'élégance. "C'est fini les parterres de roses bien structurés, les gens ne veulent plus de nappes, ils veulent toucher, sentir la matière". C'est sans surprise donc qu'on apprend que le bois revient à la mode et que les orangeries, vergers, la campagne et les herbes hautes sont des it. La petite maison dans la prairie ? Plus cool tu meurs.

  • Hippie Chic Hourra!

"On rend glamour le côté bobo tant dans le vestimentaire avec les robes de mariée qui sont beaucoup plus simples qu'avant mais chic, que dans la déco". L'art du dépareillage se serait tellement bien installé qu'il a donné naissance à une tendance: aller contre l'uni en revisitant le monde du mariage avec des notes colorées.

  • Emportez-moi ce mariage!

"Il y a une vraie tendance de la part des mariés à faire des cadeaux aux invités, presque des petites œuvres d'art pour qu'ils se souviennent de ce jour."

  • La tradition on verra plus tard

Un rejet du traditionnel est observé, stimulé par l'envie de découvrir de nouvelles choses. De ce fait, les traiteurs qui marchent bien aujourd'hui sont ceux qui apportent quelque chose de différent. Mais si ce n'est pas encore un acquis, la demande est belle et bien là.

  • Les voitures de cérémonie

C'est le retour de la 2 chevaux, de la coccinelle, "des petites voitures originales", de la fiat 500, aussi connue sous le sobriquet "le petit pot de yaourt".  "Il y a une tendance à aller vers un truc fun, on n'est plus du tout dans la Rolls-Royce moche et ça dénote de l'état d'esprit des mariés de maintenant. Avant c'était le grand cérémonial, alors que maintenant on n'est plus dans l'ostentatoire". L'idée: faire "comme si c'était facile", être convivial. Etat d'esprit derrière cette apparente décontraction: "faites-comme chez vous".

A Flurry Of Fiats

  • A moi l'autonomie

S'il fut une époque où les parents mettaient constamment leur grain de sel dans les préparatifs, la tendance actuelle est à l'émancipation de cette tutelle parentale. "Ce sont les enfants qui organisent leur propre mariage" Et on s'affirme en répétant: "je veux le mariage qui me ressemble"!

  • Les food truck

Vous aussi vous adorez le concept ? Eh bien sachez qu'ils ne sont pas réservés qu'aux pavés de vos rues et que vous pouvez en avoir un le jour de votre mariage si vous le désirez. Avantages: ça coûte moins cher et l'offre est grande, très grande.

  • La personnalisation

Le photographe ? Ouais mais non. Maintenant c'est plutôt photoboot, CheeseBox, pour laisser à vos mariés des souvenirs personnalisés quand vous le souhaitez (et dans l'état que vous voulez). Une personnalisation du grand jour qui cartonne.

ERREUR A NE PAS COMMETTRE

Ne pas confondre rêve et réalité même si, on vous le concède, dans le cas précis ce n'est pas évident . Géraldine Lardinois est claire, il faut garder à l'esprit que ces images trouvées sur Pinterest ou Instagram, ne sont pas toujours possible à reproduire dans la réalité.

2/

Valentine's Day Group Wedding Held At Palm Beach County Clerk's Office

LES ASTUCES POUR REUSSIR

"Un mariage réussi c'est un mariage réalisable où il y a peut de différence entre le rêve que vous vous êtes fait et la réalité du Jour J" dixit Eric d’Humilly de Chevilly.

- Vous êtes atteints de flemmardise et avez une sainte horreur des maths ? Vous ne pourrez quand même pas y couper: faire son budget n'est pas une option, sauf quand on est une riche héritière. Comptez 100 euros par tête, pour tout.

- "Vendre du rêve mais livrer de la réalité". Toujours travailler avec une ou des personnes que l'on vous a recommandé, qui ont des références ou que vous avez testé. Ne jamais travailler avec quelqu'un qu'on ne connaît pas et toujours se renseigner car "il y a une surenchère de certains consultants dans la féerie, l'imaginaire. Vous devez toujours être sûrs que la personne qui vous vend monts et merveilles soit capable de tenir ses promesses.

- Avoir une vision globale de tout. Parce que vous pouvez vous retrouver bloqués dans certaines situations comme avec ce traiteur imposé par l'endroit que vous avez choisi, par exemple, ce qui oblige à travailler à son prix donc, avec lequel vous risquez d'être bien embêtés si des désaccords apparaissent.

- "Toujours avoir un plan de secours qui doit vous faire plaisir aussi" insiste Eric d’Humilly de Chevilly (oui, Dame pluie c'est à toi que l'on pense).

- "Bien penser à faire un timing". 10 invités et 200 ce n'est pas tout à fait pareil. Un chronométrage qui doit se loger jusque dans la connaissance du temps des discours. Explication de Monsieur d’Humilly de Chevilly: "il faut savoir combien de temps ça dure parce que quand il y a un discours on arrête de manger, donc ensuite quand c'est fini il faut resservir, et du chaud. De ce fait, il faut que les traiteurs sachent combien de temps ça va durer. Tout ça c'est des détails qui vont vous pourrir la vie si vous n'y pensez pas et vous exploser au visage si vous le découvrez le jour J mais si vous êtes bien entourés ça ira."

- Pensez aux enfants! C'est une autre tendance: celle des parents qui viennent accompagnés de leur(s) petit(s) enfant(s) aux festivités. En tant que future mariée c'est un "détail" à côté duquel vous ne pouvez pas passer. Pour ces invités à taille réduite, que vous n'êtes pas obligés d'accepter (non ce n'est pas de la cruauté juste la réalité), il faut prévoir des jeux ainsi que toute une logistique. Ne sous-estimez pas leur nombre et n'ayez pas peur de demander à vos potes s'ils viendront avec leurs marmots ou pas.

Un conseil général en prime: "être conscient de la réalité et se méfier du discours. C'est très important de savoir que la personne en face de vous pense ce qu'elle dit et fait ce qu'elle pense. Il faut aller voir des salons, chercher l'information. Il y a beaucoup de feeling dans l'organisation d'un mariage. En fait, vous êtes votre pire ennemi". Gare à l'emballement.  "Il faut garder les pieds sur terre, la tête sur les épaules, ne pas se laisser submerger par le rêve et les émotions même si le but c'est d'en avoir le maximum".

3/

Mr And Mrs Lennon

BON A SAVOIR

"Il faut 1 an à 1 an et demi pour trouver l'endroit de votre mariage, à 8 mois c'est trop tard, tout ce dont vous avez rêvé vous ne l'aurez plus, il faudra faire un second choix."
Une fois que vous savez où et quand vous vous marierez, vous avez un laps de temps de repos.

Tout ce qui concerne la décoration peut encore être changé à la dernière minute. "C'est la structure qui doit rester: l'endroit, le jour et l'heure ne peuvent pas changer, après, tout peut changer."

Vous ferez beaucoup d'économie en faisait certaines choses par vous-même mais pour celles qui ne veulent pas lâcher la bride et s'investir à fond jusqu'au bout, sachez que le jour J il vous faudra déléguer. "Vous ne pouvez pas être à la fête, être là pour votre famille et aussi nettoyer les toilettes". Voilà voilà, c'est dit.

Si vous ne ressentez pas d'émotion lors du choix de votre lieu de mariage alors... cherchez encore. Sortez le nez de votre feuille de route, de vos questions. "Il faut pouvoir se projeter, s'accaparer l'endroit" car si dans l'anticipation vous êtes déjà conquis, dans la réalité vous le serez encore plus. Et "l'émotion on ne l'a qu'une fois".

Alors, prête à sauter le pas ?

INFOS

Le salon du mariage et de l'art de recevoir
Samedi 23 et dimanche 24 janvier 2016
De 11 heures à 18h

Danaïs Concept Store, la boutique de Géraldine Lardinois à Waterloo où vous pourrez trouver tenues de cocktail, robes de mariée et costumes sur mesure pour homme.

Audrey Kougoum