On a testé la plongée sous-glace

Mis à jour le 14 février 2018 par Aurélie Schoonjans
On a testé la plongée sous-glace

plongee-glace-combi

Les sensations fortes continuent avec une plongée sous la banquise du lac de Tignes ! #ELLETeamXtreme

Plongee-glace-Tignes

C’est quoi ? Rdv à 2 100 mètres d’altitude, au bord du lac, sur un site aménagé spécialement pour la plongée sous-glace. Ici, on marche sur le lac glacé pour accéder aux trous à la surface… C’est par là que débutera notre expédition sous l’eau.

plongee-glace-trou

Ça se passe comment ? On arrive sur place avec un legging, un t-shirt à manches longues et des chaussettes de ski. Après avoir écouté le briefing du sympathique mono, on va enfiler une combinaison étanche dans le petit chalet. On reste habillée en-dessous, le principe d’une combi étanche étant qu’aucune goutte d’eau n’entre à l’intérieur. Il nous donne aussi deux paires de gants : une en polar et une autre étanche.

plongee-gant-etanche

Arrivée près du trou, sur la glace, le mono nous équipe d’une stab avec une bouteille, de palmes et accroche bien nos gants étanches. On fait un test en plongeant nos mains dans l’eau : rien n’entre dedans mais on ressent quand même une sensation d’eau glacée. On s’assied, les palmes dans l’eau et là, il place le masque, entièrement étanche lui aussi, sur notre visage. On se sent un peu à l’étroit dans cette tenue franchement pas sexy mais on se dit que ça en vaut quand même la peine.

Plongee-glace-test

La plongée peut commencer. Un moniteur nous met à l’eau tandis qu’un autre nous attend déjà sous l’eau. Il faut avouer qu’on est traitée comme des princesses : on fait absolument tout pour nous ! Pour ne pas s’épuiser à l’avance à cause de l’altitude, expliquent les monos. La descente commence, on doit rester droite et le moniteur nous guide. On ne descend pas trop bas, la tête à 1 ou 2 mètres de la glace, on respire tranquillement par l’embout dans le masque et on observe le monde aux milles lumières dans lequel on se trouve. Après 15 minutes, on remonte par le trou et on enlève tout l’équipement.

Plongee-glace-entree

Les recommandations ? Être en bonne santé… On ne doit pas spécialement être plongeur. Certaine d’entre nous y ont fait leur première plongée et sont ressorties indemnes ! L’activité est accessible aux débutants comme aux plongeurs confirmés et possible de jour comme de nuit.

Plongee-glace-fin

Le verdict ? Magique ! On n’est pas du tout mouillée et l’expérience est impressionnante ! Il ne faut pas être frileuse… Malgré les combis étanches, l’eau est quand même à 3 degrés !

Le prix : à partir de 90 € / personne pour la plongée de nuit. Pour tenter l’expérience, c’est ici

Photos: Saverice