Mal de dos: 4 exercices pour moins souffrir

Mis à jour le 21 février 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Mal de dos: 4 exercices pour moins souffrir

doscouv

Avant, le mal de dos était un problème de personne âgée. Mais ça, c’était avant. Parce qu'aujourd'hui, le mal de dos, tout le monde peut en souffrir et même parfois des enfants. Pourquoi souffre-t-on et comment soulager cette douleur ?

Les explications de notre coach sportive Séverine Jacinto.

Pourquoi ? Personne ne va tomber des nues si on vous dit « parce que vous ne bougez pas assez ! »

Sédentarité : nagez, marchez, bougez … ou faites des mouvements de yoga, des étirements doux et réfléchis. Ne visez pas tout de suite une heure d'entrainement, au risque de ne pas tenir le coup et de tomber dans un cercle négatif, mais visez plutôt 10 minutes pour commercer mais à faire tous les jours, ou presque.

Mauvaise posture : assis, devant l’ordi avec le dos vouté, avachi dans le divan, etc. Vous ne demandez pas à votre dos de travailler, au contraire vous le tassez. De plus, les assises sont souvent mal adaptées.

Mauvais maintien: idem lorsque vous vous tenez tout simplement debout. Souvent, les épaules sont trop en avant.

Mauvaise pratique physique : que ce soit chez vous ou au boulot si vous avez un travail physique, comme les maçons par exemple, ou encore au sport, où, sans le vouloir, vous tassez et faites subir des pressions énormes à vos pauvres disques.

On pourrait en citer d’autres comme avoir une surcharge pondérale, une mauvaise literie, etc. mais passons plutôt à l’action !

Quelques idées pour vous faire du bien.

1)      Les flexions de buste avec, par exemple, un bâton pour bien ouvrir les épaules.

2)      Les squats qui sollicitent plusieurs zones du corps à jambes, bras, abdos.

3)      Mettre le pied près de la main, au sol, ou simplement monter et descendre à genoux pour bien mobiliser le bassin mais aussi les fessiers et les jambes.

4)      Des abdos car ils participent à un meilleur maintien du dos.

N’oubliez pas que vous ne devez pas avoir mal au dos pendant que vous vous entrainez.

Chassez de votre esprit l’idée reçue du repos absolu quand on a mal au dos : bougez, en douceur en écoutant votre corps.