Quizz: quelle reine êtes-vous ?

Mis à jour le 12 février 2018 par Elisabeth Clauss
Quizz: quelle reine êtes-vous ?
reinecouv
Valentine De Cort

 

Identifiez votre royal modèle et couronnez vos menus défauts de succès !

reine2
Valentine De Cort
  • Vos atouts souverains

Vous aimez la mode. Surtout les créateurs belges. Dries van Noten, Ann Demeulemeester, Veronique Branquinho. Une ruine pour votre banquier ? Vous avez le mérite de faire circuler la richesse et vivre des ateliers locaux. Évidemment, votre péché mignon passait mieux avant votre pause-carrière... Pas pour autant que vous vous la coulez douce. Tout terrain, vous êtes sur tous les fronts. Déléguée de classe à l’école, à la rescousse dès qu’une voisine est en rade de babysitter... Vous remplacez même votre jules au CA les jours où il est en voyage d’affaires ! Femme de tête, on vous croit inaccessible, alors qu’en fait vous êtes drôle comme tout. Vous vous gardez bien de vulgariser l’info. Votre capital sympathie, vous l’utilisez tant à réconcilier votre ex, vos enfants et leur nouvelle belle-mère que, lorqu’on parle de vous, on n’ose plus applaudir : une main ne doit pas frapper l’autre.

  • Votre reine modèle 

1

Mathilde de Belgique, la bosseuse

Cette grande dame toute simple s’occupe de ses enfants et de ceux des autres, et pas que pour la photo. Avant de rencontrer son prince charmant, elle avait un vrai job qu’elle exerçait avec de vrais diplômes. Elle a complètement changé de vie en se mettant en ménage. Et ce n’est pas de tout repos : Sa Majesté bosse sept jours sur sept pour faire tenir un pays ensemble. Elle a trouvé sa voie royale, Mathilde, comme vous : c’est la reine du turbin !

1/
reinecouv

  • Vos atouts souverains

Vous avez roulé votre bosse. Divorcée deux ou trois fois, vous avez plusieurs enfants de pères différents. Votre entourage, jaloux, prétend qu’avec votre nichée, vous ne serez pas facile à recaser. Pourtant, vous êtes une fille saine de corps et d’esprit, avec des compétences certifiées, c’est vrai, pour faire la fête. On raconte bien qu’un jour, ado, vous auriez fumé un demi-joint pendant une rave party. Mais c’est faux, bien entendu. Vous vous en souviendriez.

  • Votre reine modèle 

4

Mette-Marit de Norvège, la résiliente

Elle n’est pas encore assise sur le trône, mais elle y est appelée. Elle ne s’est pas forcément ruinée en avocats et en psys mais, pour Mette-Marit, le quotidien, ça n’a pas toujours été de cuire des pancakes dans une ravissante maison de bois blanc, entourée de gamins blonds et équilibrés. Elle a ramé. Au lieu de disperser toute son énergie sur des sites approximatifs avec des hommes vaguement mariés, après sa séparation du papa de son premier fils, soupçonné d’usage de stupéfiants, elle s’est dit qu’elle pouvait quand même conclure avec un prince. Quand elle l’a chopé, elle s’est conduite comme si ce bonheur, elle le méritait. Du coup, elle l’a mérité. Comme vous, Mette-Marit, c’est vraiment la reine des optimistes et des familles recomposées !

2/
reine2

  • Vos atouts souverains

Vous êtes une pro des réseaux sociaux. Vous avez la répartie facile, vous rendez super bien en photo, et vous avez toujours une super histoire à raconter. Vos amis vous invitent toujours parce que vous ambiancez comme une investiture de président américain n’importe quel pot de départ en retraite de vieille fille à chats, et vos détracteurs (des gonzesses uniquement) prétendent que vous essayez toujours de vous faire remarquer. C’est-à-dire que vous êtes jolie, futée et populaire.

  • Votre reine modèle 

3

Letizia d’Espagne, la connectée

Ancienne journaliste pour la télé ibérique, la future reine a elle aussi connu un passé marital avant de rencontrer son prince. Un message d’espoir vivant pour toutes celles qui se disent que c’est broquette pour elles. Ravissante et cultivée, elle a couvert en tant que journaliste le 11 septembre et la guerre d’Irak. Pour lui ressembler, il va falloir commencer à colporter autre chose que des ragots. Comme vous, Letizia, c’est vraiment la reine de l’info !

3/
reine2

  • Vos atouts souverains 

Vous aimez les chapeaux. Les grands, bien amples et pastel. Pleine de bon sens et économe, vous passez votre temps à hurler délicatement sur vos proches pour qu’ils éteignent la lumière lorsqu’ils quittent une pièce. Mère attentive et aimante, vous protégez vos enfants, notamment votre fils qui est pur et radieux comme l’aube, des mauvaises fréquentations. Cette péronnelle de deux ans et demi qui lui a donné un morceau de sa couque au chocolat l’autre jour à la garderie, vous la tenez à l’œil ! Il arrive que votre famille vous reproche votre excès d’attention (« control freak », dit-on de vous tout bas). Pourtant, tous vous sont vachement reconnaissants de veiller au grain. Qu’ils vous lâchent un peu la mise en pli, et honni soit qui mal y pense.

  • Votre reine modèle  

2

Elizabeth II d’Angleterre, l’inamovible

Sa devise, elle aurait pu l’emprunter aux services secrets britanniques : « Never complain. Never explain. Never apologize. » C’est chicissisme, et c’est pratique pour ne pas se compromettre. Non seulement Elizabeth fait elle-même le tour de Buckingham chaque 
soir pour couper les lampes encore allumées, mais elle encaisse les scandales générés par sa progéniture au rythme métronomique des unes hebdomadaires du Sun sans que ne vibre une plume de son bibi. À chaque drame national, à chaque annus horribilis, stoïque dans son tailleur pervenche, elle n’est que plus adulée du peuple. Elizabeth II, comme vous, c’est vraiment la reine de la bienséance !

4/

reinecouv

  • Vos atouts souverains

Vous avez un port de reine en escarpins dorés de 12, vernis fuchsia, casquette en guise de diadème sur crinière de lionne. Vous n’aimez rien tant que jouer du booty shake pour exprimer l’assertivité de vos positions, et dès que vous commencez à chanter dans votre douche, l’eau cesse de couler tellement il ne peut pas pleuvoir, et le soleil se lève entre les deux robinets (des mésanges vous enveloppent même d’une serviette tiède). Vous êtes la star de votre quartier, mais à ce jour, personne ne le sait.

  • Vos reines modèles 

5

Queen B. vs Lil’ Kim, les queens de la pop

Beyoncé, c’est la machine à win rodée qui vous donne la niaque. Elle bosse comme si sa vie en dépendait (parce que c’est le cas), elle possède l’une des silhouettes les plus enviées de la bootysphère, et telle Marilyn en son temps, on lui prête une liaison (mensongère, celle-ci) avec l’homme le plus puissant du monde. Quant à Lil’ Kim, c’est la version bad girl de la star R’n’B, moins lisse, plus takky, avec les griffes plus longues et les ergots Jimmy Choo encore plus pointus. En gros, vous, fan de soul, quand vous êtes fin saoule. Comme elles, trouvez votre créneau, cultivez votre talent, et travaillez. Encore. Si. Vous serez bientôt la reine du monde ! Du
moins, du vôtre. N’est-ce pas le plus important ?