C’est comment d’interviewer une star hollywoodienne ?

Mis à jour le 28 mai 2019 par Laure Vandendaele et Marie-Noëlle Vekemans
C’est comment d’interviewer une star hollywoodienne ?

Cate Blanchett est le « visage » des parfums Giorgio Armani. Mais elle préfère ne pas être cataloguée et laisser parler ses multiples talents. Entretien avec l’actrice doublement oscarisée lors d’une rencontre exclusive à Londres. 

Double lauréate d’un Oscar, ambassadrice de bonne volonté de l’ONU et mère de quatre enfants, Cate Blanchett vient de fêter son 50e anniversaire. Oui, elle a bel et bien tout d’une cinquantenaire fabuleuse. Je m’en rends compte en la rencontrant dans la suite qu’elle occupe dans un hôtel à Londres. Avant même que l’agent de sécurité ne referme la porte derrière moi, Cate se lève du canapé pour venir me serrer la main. Ses yeux bleus plongent dans les miens, j’ai le souffle coupé. Elle dégage le même charisme en foulant le tapis rouge qu’en se tenant devant moi, vêtue d’un pantalon rouge vif. 

Interviewer une star de ce calibre n’est pas toujours une mince affaire. Souvent, plus elle est célèbre, plus il est difficile d’obtenir des réponses publiables. Mais Cate Blanchett n’est pas de celles-là. Elle fait preuve d’un professionnalisme sans faille et n’éprouve pas la moindre difficulté à parler du parfum Sì Fiori, dernier membre de la famille Sì, signée Giorgio Armani. Aujourd’hui, elle vit avec sa famille dans une propriété située dans le Sussex de l’Est, mais les odeurs de son Australie natale sont gravées dans sa mémoire, à jamais. « L’eucalyptus, les théiers, mais malheureusement aussi les odeurs de feux de forêt. Faire le tour du monde ne vous fera jamais oublier les senteurs qui évoquent le pays d’où vous venez. »

Depuis 2013, Cate Blanchett est l’égérie des parfums Sì. « On m’appelle parfois le “visage”, mais je me considère plutôt comme l’esprit de cette collection. » Avec Sì Fiori, la famille a accueilli une troisième fragrance cette année. « Rien n’empêche de les combiner. Le matin, je porte généralement Sì Intense et dans le courant de la journée, je vaporise par-dessus un soupçon de Sì Fiori. » 

Monsieur Armani 

Cate Blanchett et Monsieur Armani (comme elle l’appelle tout au long de notre entretien) se connaissent depuis longtemps. Avant même qu’elle fasse officiellement partie de la famille, il dessinait les tenues de ses personnages et ses robes de gala. Ils participent également ensemble à des projets humanitaires. « J’éprouve une profonde admiration pour cet homme, il m’a appris à voir le monde d’un autre œil. Pour moi, il est l’un des derniers grands de ce monde. C’est un privilège de travailler à ses côtés. » Cet amour et ce respect sont réciproques. En effet, Cate a récemment été nommée ambassadrice beauté mondiale de Giorgio Armani. Non seulement elle continuera d’apparaître dans les campagnes dédiées aux parfums, mais elle prêtera aussi ses traits aux soins et aux maquillages de la maison. Une première dans l’histoire de la marque. 

Savoir dire oui, apprendre à dire non

Flacon du nouveau parfum Sì Fiori de Giorgio Armani.
Eau de parfum Sì Fiori, Giorgio Armani, 100 ml, 140 € en parfumerie.

J'ACHèTE CE PARFUM

La video beauté du jour :
POURQUOI VOUS DEVRIEZ BANNIR LES ÉLASTIQUES ET LES BARRETTES DE VOS CHEVEUX

Qui dit nouvelle fragrance, dit nouvelle campagne. Le message dans ce film publicitaire onirique est clair : dites un grand « oui » à la vie. Or, on pourrait souffler qu’à notre époque, il est tout aussi important d’apprendre à dire « non », y compris sur le lieu de travail. « C’est exact. Je dis moi-même trop souvent oui, parce que j’aime l’inattendu », souligne Cate. « Et puis un oui à soi-même peut signifier un non à quelque chose ou à quelqu’un d’autre… »

Dans le courant de l’année, l’adaptation au cinéma du roman « Bernadette a disparu » sortira dans les salles. Cate Blanchett y interprète le rôle d’une architecte autrefois prospère qui perd son emprise sur la réalité et disparaît sans laisser de traces, la veille d’un voyage en Antarctique. L’actrice a l’habitude de sélectionner un parfum différent pour chacun de ses rôles. Quelle fragrance de la collection Sì associe-t-elle à Bernadette ? « C’est une femme très déprimée, alors j’opterais pour le déodorant. Mais seulement dans ses bons jours ! » (Rires)

Merci pour les fleurs

Nous nous quittons par une poignée de main pour nous retrouver le soir même à l’occasion d’un dîner exclusif. L’actrice s’agenouille à chaque table pour demander aux convives si le repas leur a plu. Elle avale la moitié d’un macaron avant de disparaître. Peu après, les bouquets et montages floraux qui ornaient les tables sont repérés dans les bras de quelques journalistes beauté. « Sur les conseils de Cate », s’empressent-elles de dire. « Elle trouvait qu’ils étaient trop beaux pour être abandonnés. » Ou comment Sì Fiori signifie littéralement « Oui aux fleurs »…