Chanel nous embarque

Publié le 7 octobre 2015 par Elisabeth Clauss
Chanel nous embarqueOlivier Saillant
Olivier Saillant
Olivier Saillant

Dans un Grand Palais transformé en terminal d'aéroport, le style Chanel a décollé. Fasten seat belles.

Cette nouvelle collection était innovante. Surprenante, par son esprit sportswear (toutes proportions gardées). Les silhouettes, déclinées sur le thème des voyages inspirationnels ou physiques, invitaient au confort, avec l'idée d'un luxe casual. Des pièces souples au tailoring dédramatisé, une modernité qui fait son chemin, valises à la main.

33

Cette intention de jeunesse mouvante était juxtaposée aux classiques de la Maison, dans une version plus formelle, mais toujours flirtant avec une fraîcheur quasi adolescente. On pourrait porter du Chanel pour danser toute la nuit, pour explorer les recoins d'un monde accessible avec un peu d'humour.

56

Sur ce printemps-été signé Karl Lagerfeld soufflait un plaisir évident à renouveler l'institution, et une prise d'espace face aux images trop attendues. Parce que la distanciation, c'est la liberté.

31498134