Ann Demeulemeester, l’intensité

Mis à jour le 4 octobre 2015 par Elisabeth Clauss
Ann Demeulemeester, l’intensité

KIM_0031

Sébastien Meunier a présenté pour Ann Demeulemeester une collection d'une sensualité aux tentations fétichistes, de ces moments où l'esthétique peut basculer et la raison céder.

KIM_0498

Femmes dominantes dans le regard, arnachées par-dessus la transparence de la soie. Le message de contrôle se dit sur la douceur du voilage fin qui protège à peine la peau. Jupes amples comme des capes de contes vénéneux, plastrons hérissés de pointes façon porc-épique. Si la langueur s'insinue avec des matières translucides, la contrainte se sait dans la structure de la silhouette. Cette saison printemps-été évoque le calme de l'âme et l'orage de la sexualité, la rigueur du cuir et la tolérance des voiles fins, l'équilibre des pulsions. C'est une collection pour conquérir et s'émanciper, pour accepter que la séduction peut être radicale, et peut-être, s'apaiser.

KIM_0473

La pièce qui a catalysé les fantasmes, c'était ce collier-harnais, fruit d'une collaboration avec la marque de lingerie sulfureuse belge La Fille d'O. Un harnais léger, plastron court et fils de cuir assemblés, qui délimitait la cage thoracique, le coeur, les tripes. Il y en avait follement, dans ce défilé.

KIM_0067

Sébastien Meunier
Sébastien Meunier