Moschino : « Dangerous Couture Ahead »

Mis à jour le 25 septembre 2015 par Elisabeth Clauss
Moschino : « Dangerous Couture Ahead »

_MOS1803

On l'attend toujours si fort, le show Moschino, qu'il commence traditionnellement par une émeute à l'extérieur. Cette fois-ci, avec une banderole "Dangerous Couture Ahead", l'itinéraire était clair.

_MO5

Les invitations ? Un casque de chantier.

La déco à l'extérieur du défilé ? Des panneaux de signalisation détournés ("SHOP" au lieu de "STOP")

La foule ? Aussi dense à l'intérieur qu'à l'extérieur. La moitié du public est d'ailleurs restée sur le carreau.

La collection ? Fun. Avant tout. Dans un décor de car wash, Jeremy Scott le fantasque (fantastique) a lancé sur le podium des mannequins hilares vêtues de robes en rubans tournoyants, de ceux qui lavent les voitures. Des robes découpées dans du tissu jaune réfléchissant. Des robes de sequin rutilantes comme des carrosseries. Des sweat shirts imprimés comme les boîtes de chewing gums qu'on fourre dans le vide-poche des portières, et des bodies brandés comme des écuries automobiles.

_MOS2421

_MOS1617

_MOS2221_MOS2591

Les accessoires ? Des chapeaux en cônes oranges, des vaporisateurs pour pare-brise, des gants en rubalises.

_MO1_MO2_MO

Ce qu'on en retiendra ? Que contrairement au statement "Dangerous Couture Ahead", la mode fait du bien quand elle sait se distancier. Tous moteurs rugissants.

Jeremy Scott en interview après le show et Anna Dello Russo, en soldes.
Jeremy Scott en interview après le show et Anna Dello Russo, en soldes.
Anna Cleveland
Anna Cleveland