Giorgio Armani PE14 : tous les chats sont gris

Mis à jour le 24 septembre 2013 par Elisabeth Clauss
Giorgio Armani PE14 : tous les chats sont grisGeorgio Armani PE14
Georgio Armani PE14
Giorgio Armani PE14

Pour sa prochaine collection d'été, Giorgio Armani a opté pour la sagesse : des teintes d'abord, avec des déclinaisons de ciment, poudre, vert pétrole, rose et bleu passés.

MARC0056_450x675

Des coupes ensuite, avec ses vestes à pans ouverts, bi-matières, flirtant avec un certain revival 90 citadin, tandis que d'autres vestes, longues et fluides, taillées dans des étoffes soyeuses, rappelaient la course à l'optimisme des années 80.

MARC0073_450x675

Face aux robes toutes en voile, comme montées de foulards translucides aux larges imprimés floraux, des vestes en tweed de couleurs vives structuraient la silhouette, contraste entre tradition et légèreté.

MARC0277_450x675MARC0117_450x675

L'arrivée de chemisiers à basques a confirmé le retour du genre, vu sur plusieurs podiums à Milan. Une tendance qui flatte la taille, et reconnaît aux femmes le droit d'avoir des hanches.

MARC0134_450x675

Deux chaperons soyeux ont fait leur apparition, dans des vestes-paletots moirées, suivis de silhouettes aux robes transparentes brodées de brillants. Intitulée "Lumières et Ombres", cette collection est passée entre chiens et loups, comme un murmure.

MARC0144_450x675MARC0543_450x675