Tendances coiffures à Milan : des vertes et des pas mûres

Publié le 20 septembre 2013 par Elisabeth Clauss
Tendances coiffures à Milan : des vertes et des pas mûres

Paloma Faith au show Max MaraC'est l'hair de toutes les excentricités : plus les coiffures sur podiums sont sages (on ne voit quasi que des cheveux naturels, sagement peignés), plus la rue se lâche. Rien que jeudi, voici ce qu'on a répertorié comme excentricités capillaires :

Lors du premier défilé de la journée, la chanteuse britannique Paloma Faith avait opté pour une impressionnante - superbe au demeurant - pièce montée d'un roux flamboyant (la robe fushia passait quasi inaperçue à côté du chignon volcanique.)

Le bichrome fluo, tendance magicolores :

8Rose et vert, le clash de couleurs le plus évident. Très floral, parfait pour un show de printemps.

7Bicolore aussi mais dans la longueur, l'effet "juste les pointes" (on l'a toutes dit un jour à notre coiffeur). A ceci près que cette fois, c'est "juste les pointes en turquoise". Très harmonieux fondu sur du pastel ou du jean.

4La moitié de la chevelure en rose, bien aussi. Plus flashy que le bleu. On a presque envie d'avancer "moins naturel", pour autant que ça veuille encore dire quelque chose (c'est une femme qui teint ses cheveux depuis 25 ans qui écrit ses lignes, c'est donc bien sans jugement aucun).

2Autre usage possible du contraste, la décoloration unique de la frange.

5Enfin, pour les plus timides qui n'auraient pas osé le mélange des couleurs, il reste l'unité monochrome mercurochrome. Flamboyant, affirmé.

63Et vous, seriez-vous capable de franchir le pas de la tronche milanaise ?

Pour avoir vu un certain nombre de coiffures azimutées en une poignée d'heure, nous, on adore. Il faut oser. Et doser.