Les Ardentes 2015 nos coups de coeur

Mis à jour le 27 juillet 2015 par Elsa Fralon
Les Ardentes 2015 nos coups de coeur

raesr

La dixième édition des Ardentes vient de s'achever et on a déjà envie d'y retourner, parce que...

Jeudi oblige (y'en a qui travaillent) on est arrivées un peu tard, mais...

Pendant qu'on faisait la file pour les tickets boissons, on a pu entendre les dernières notes de "La Sonora" des Liégeois de Starflam et faire un gros gros gros voyage dans le temps.

Après un petit tour sur "La route de saveurs", et un bon "Chicken burger " on a "flexé" avec les Rae Sremmurd, véritables petites boules d'énergie.

On a pris une claque face à la prestance et au charisme de Kendrick Lamar. Son deuxième album est un chef d'oeuvre, son dernier clip une grosse tuerie et on l'attendait de pied ferme et avec beaucoup d'excitation jeudi soir. Rien à dire, son show était carré et puissant. Le rappeur de Compton, accompagné d'un band, a interprété des sons de ses deux albums et a fait bouger la foule comme il fallait.

© Instagram @stubru
© Instagram @stubru

Vendredi, il fait beau, on est à la cool...

On commence notre deuxième jour avec le concert du rappeur français Joke. Âmes sensibles s’abstenir, Joke ne fait pas dans la dentelle. Ses paroles sont trash, son attitude nonchalante, mais le show est efficace.

joke

Près des loges des artistes et du coin interview, on croise Elisabeth Ouni et son équipe qui préparent une éventuelle story avec A$AP Rocky...suspense.

ouni

Retour à l'Open Air, la grande scène extérieure du festival, pour le concert de De La Soul. Vieux de la vieille, ils connaissent le taf et surtout le font ! C’est positif, festif et hyper bien rôdé. Dans le public tout le monde danse le sourire aux lèvres.

Bon et même si A$AP Rocky avait une heure de retard, il est venu et a donné son premier vrai concert en Belgique (le premier à l'AB il y a quelques années était une vaste blague). Et même si le show manquait un peu d'âme, le pretty mother fucker a quand même bien fait bouger la foule.

@asvpxrocky @lesardentes #lesardentes15 #prettymotherfucker

Une vidéo publiée par Elsa (@elsafralon) le

Samedi, la météo annonce 30 degrés et c’est à peu près la moitié de ce que le thermomètre affiche dans le HF6 quand Nicki Minaj monte sur scène.

Avant ça on s'est quand même couchée dans la pelouse pour rêvasser au son de la magnifique voix de Benjamin Clementine, et on a halluciné devant Iggy Pop, mais le gros moment de notre samedi, c'était Nicki.

Ambiance sauna donc, dans le hangar HF6 ou la rappeuse avait expressément demandé de faire sa prestation (pour des questions de lumière et de vidéo apparemment). Pas de déception, pas de surprise. Nicki est en string sous sa combinaison en résille, elle balance tous ses mégatubes, et fait vibrer le festival.

Dimanche: pluie et froid, comme si ce n’était déjà pas assez déprimant que ce soit le dernier jour !

Mais quel dernier jour!

Bon ben d'abord Nekfeu fout le feu… Oui, je sais, tout le monde l’a déjà fait ce bête jeu de mot, mais c’est la pure vérité. Débarqué avec toute son équipe le fenek monte sur scène avec son acolyte Doums et affole la foule venue l’écouter. On se demande ou les deux amis trouvent encore l’énergie de livrer (selon moi) un des meilleurs concerts du festival, Doums est blessé au pied et Nekfeu n’a presque plus de voix. Aucune idée, mais la force est là. Bien sûr, le show se termine avec 30 personnes sur scène, Nekfeu c’est "jamais sans mes potes". Et puis le rappeur se jette dans la foule, pour un crowd surfing de quelques minutes. Les filles dans le public sont au bord de l’évanouissement, lui se marre, prend des selfies et serre la main de tout le monde. Après le concert, Nekfeu va encore signer des autographes pendant plus d'une heure au stand merchandising de son album.

nekfeu

Ça s'appelle la fougue et c'est contagieux. Après le passage du jeune rappeur français, même le mauvais temps ne compte plus.

Et c'est donc encore pleine de cette énergie qu'on termine le festival sur l'excellent live de D'Angelo. Une classe incroyable, des musiciens exceptionnels et lui, magistral. C'est chaud et généreux, plein d'humour, d'amour et de groove.

dangelo

Merci Les Ardentes pour l'affiche de malade de cette édition.
Merci pour l'accueil, c'est comme à la maison.
Merci à Jean-Yves d'être aussi cool et détendu en surface, même si ça stresse à l'intérieur.
Merci à Nisrine de passer du 113 dans sa voiture quand elle fait des aller-retour entre le point presse et le backstage.
A l'année prochaine!