Rick Owens franchit encore la ligne

Publié le 26 juin 2015 par Elisabeth Clauss
Rick Owens franchit encore la ligne

_RIC0429

En janvier dernier, un de ses mannequins avait laissé échapper une partie intime. Jeudi à Paris, c'était une opinion personnelle.

En plein défilé Hommes Printemps 2016, le mannequin Jera a brandi une message politique griffonné sur une bandelette de tissu : 'Please Kill Angela Merkel. Not." Une déclaration contradictoire, qui n'aura même pas eu la vertu de diffuser la moindre idée rebelle ou pas, vu que personne n'y a rien pigé. A part que décidément, chez  Rick Owens, il y a toujours un truc qui dépasse (la décence, ou la bienséance, et réciproquement).

Défilé de janvier 2015
Défilé de janvier 2015

Rick Owens jure qu'il n'en savait rien, et qu'il est fou de rage après ce garçon, qui était sa muse depuis 12 ans et à qui il accordait toute sa confiance. Il rappelle néanmoins le thème de sa collection : l'agressivité masculine. Alors, au courant ou pas au courant ? Comme on le sait, dans un milieu hypermédiatisé, peu importe qu'on parle de quelque chose en bien ou en mal, du moment qu'on en parle...

_RIC0405