Donatella Versace prend la pose pour Givenchy

Mis à jour le 19 février 2018 par Elisabeth Clauss
Donatella Versace prend la pose pour Givenchy

1126482

Alors que les marques rivalisent de stratégies pour évincer la concurrence, Riccardo Tisci a choisi le second degré.

La star de la campagne automne/hiver Givenchy, c'est donc Madame Versace. Sa notoriété, ses paradoxes, les critiques qu'elle soulève, la fascination qu'elle provoque.

Tisci créer ainsi un pont avec une maison concurrente sur le marché du luxe, il démontre qu'il a de l'humour, du recul, une évidente élégance intellectuelle. Même constat concernant Donatella Versace. Qui utilise l'autre ? Qui peut se targuer d'avoir besoin duquel ? Les cartes sont brouillées, et c'est la nôtre qui finira sur le comptoir.

Une opération marketing qu'auraient pu imaginer des belges : ce choc des cultures pour nourrir le culte de sa maison, tout en mettant quelqu'un d'autre en avant. C'est surréaliste, inventif, et probablement pas très cher à mettre en place.

Demain, Riccardo posant pour Donatella ? Ce serait de bonne guerre, la pub Vice et Versa(ce).