La fille du vendredi: Jo De Visscher

Publié le 12 juin 2015 par Marie Guérin
La fille du vendredi: Jo De Visscher

jodevisscher

Notre numéro de juin est consacré à l’empowerment. À cette occasion, le ELLE.be a rencontré des femmes fortes, qui ont lancé leur projet et qui nous inspirent. Jo De Visscher a lancé sa marque éponyme, centrée sur le confort et la féminité. Elle nous raconte !

Un parcours passionné

Jo a toujours adoré la mode, sans oser se lancer. "À la base, ce n’est pas ma formation. J’ai toujours rêvé d'être créatrice, mais à 16 ans, j’ai cru qu'il fallait que je sois un génie du dessin. Je ne pensais pas avoir assez de talent. J’avais fait les sciences à l’école, alors pour mes études supérieures, j’ai choisi la restauration de l’art. Une façon de rester dans le milieu créatif, tout de même !" Mais son rêve la rattrape avec l'exposition d'un monstre sacré de la mode belge. "On m’a demandé de travailler pour une expo de Walter Van Beirendonck. J'ai fait un plongeon dans l'univers de la mode, et j'ai vraiment adoré. C'était fait pour moi." La créatrice gantoise décide de poursuivre une formation en couture et patronage qui va durer deux ans. "En 2007, quand j’ai fait mon défilé de fin d’année, on m’a encouragée à continuer. Après quelques mois, je me suis dit que j’allais essayer. Comme j’avais déjà travaillé auparavant et que j'avais lancé ma propre boîte de restauration d'oeuvre contemporaine, j'avais un peu d'argent de côté que j’ai investi pour produire cent pièces de la collection. J’ai demandé à un ami de faire les photos, j’ai trouvé un point de vente à Gand et les gens ont acheté." Ses premières pièces issues de son défilé de fin d'études avaient pour thème "Miss Chocolate", une inspiration gourmande qui la suivra pour toutes ses collections...

JODVS_SS15_ricard

Mode et confort

Premier constat lorsqu'on découvre les vêtements Jo De Visscher, c'est la qualité de la coupe. Jupes, robes, pulls, pantalons, chaque détail flatte la silhouette. Un col bateau dévoile les épaules, une jupe évasée attire le regard sur les jambes, une combinaison souligne la taille. Au toucher, les matières sont douces et légères. Le coton, le jersey. Des qualités qui témoignent du désir de Jo de réconcilier confort et féminité. "Je me souviens d’une situation, lorsque mes enfants étaient petits. Nous étions au parc et je remarquais que les mamans se laissaient un peu aller. En Birkenstock et jeans, elles portaient des tenues confortables mais pas flatteuses. Je trouvais ça dommage qu'elles oublient qu’elles étaient des femmes avant tout." C'est ainsi qu'elle développe l'idée d'une ligne pour elles. "Je me suis d’abord lancée dans la création de robes et de jupes qui s’adaptent aux corps des femmes. Quand on a été enceinte, le ventre n’est plus jamais aussi plat. Même si on fait un 34. Du coup mes robes utilisent un tissu confortable avec une jupe en « A » et une ceinture qui souligne la silhouette tout en étant assez confortable avec du jersey. En bas, le tissu maintient les hanches, en haut, il laisse le ventre respirer !"

jodevisscher_anis_purple

 

Au fil des années, Jo a mis au point des petites révolutions techniques afin de garantir un maximum de souplesse aux vêtements. "Chaque saison, on trouve de nouvelles idées, de nouvelles solutions qui apportent plus de confort. Par exemple, cette année, on avait un problème avec les poches de pantalons qui restaient toujours un peu ouvertes. On a finalement compris qu’il suffisait de coudre les poches à l’intérieur du pantalon, comme pour les hommes. Et c’est parfait. Nous avons remarqué aussi que certains pantalons rentraient dans les fesses. En fait, il y’avait trop de tissu dans l’entrejambe, contrairement à ce que l’on pensait. Tous ces détails sont de petites innovations simples qui rendent mes collections plus agréables à porter."

JODVS_SS15_raki

Autre avantage non-négligeable, les vêtements de Jo sont prévus pour faire du vélo et sont réalisés sur-mesure. Elle produit des pièces en taille standard et les ajuste aux mensurations des clientes. Le vêtement colle à la perfection !

La gourmandise

Son inspiration débute toujours par un petit tour dans le frigo. Avec des thèmes comme "Dame blanche" ou "Fromage à trois", c'est une symphonie d'odeurs et de couleurs qui frappe spontanément l'esprit. "La nourriture me donne de l’inspiration autour des formes. Par exemple, lorsqu'on ouvre un Brie, il y a toujours du papier qu'on n'arrive jamais à refermer correctement. Cela m'a inspirée pour des vestes avec des triangles qui se refermaient chaque fois différemment. J’ai également trouvé des tissus qui évoquaient les tâches de moisi de certains fromages. Une référence subtile." Sucré, salé, ça change avec les saisons ! "Le thème de la collection été, c’est "pastis pastèque". Je ne choisis pas en fonction des tendances, mais de mes envies. C’est moins éphémère."

Chaque année, le thème est décliné dans toute la boutique à travers les habits, mais également les objets déco qu'elle vend. Même l'odeur y est étudiée afin de plonger ses clientes dans l'univers visuel et olfactif de sa collection ! Le temps est suspendu le temps d'une collection...

Jo De Visscher
Hoornstraat 6
9000 Gent