Cannes 2015 : Palmes et Palmarès

Publié le 25 mai 2015 par Elisabeth Clauss
Cannes 2015 : Palmes et PalmarèsJacques Audiard
Jacques Audiard
Jacques Audiard

La 68ème édition du Festival de Cannes, présidé par Joel et Ethan Coen, a couronné Jacques Audiard pour son film Dheepan.

Animée par Lambert Wilson en maître de cérémonie sexy-dandy, le festival a rituellement célébré le cinéma d'auteurs. Jacques Audiard a reporté la Palme d'Or, pour son film retraçant le parcours en France d'un réfugié tamoul qui fuit le Sri-Lanka en guerre avec une femme et une fillette qu'il ne connaît pas pour obtenir plus facilement l'asile, et qui va découvrir, en s'installant dans une cité, que la guerre peut être partout, et finalement, la famille aussi.

"La société c'est la jungle", thème porteur d'un cinéma français qui balance depuis des décennies entre réflexions sociétales sincères et brutales, et insupportables pantalonnades. Il y a des exceptions, mais avouez qu'on rame. La Loi du Marché, le film dénonçant la dureté du monde du travail, avec Vincent Lindon paraît-il éblouissant (on ne pouvait être partout...), pour seul acteur professionnel, a secoué le public. Le réalisme du cinoche français engagé, c'est aussi une loi du marché du show business, qui rapporte à Lindon le Prix d'interprétation masculine.

Pour se faire une opinion perso et animer les dîners, y'a plus qu'à y aller.

Emmanuelle Bercot, Jacques Audiard, Vincent Lindon
Emmanuelle Bercot, Jacques Audiard, Vincent Lindon

Tous les lauréats :

Grand Prix du jury : Le Fils de Saul de Laszlo Nemes

Prix de la mise en scène : Assassin de Hou Hsiao Hsien

Prix du scénario : Chronic (Michel Franco)

Prix d'interprétation féminine (ex aequo) : Emmanuelle Bercot (Mon roi) et Rooney Mara (Carol)

Lauréats de l'an dernier : Julianne Moore pour Maps to the Stars

Prix d'interprétation masculine : Vincent Lindon pour La Loi du marché

Prix du Jury : The Lobster