Pourquoi il faut voir le show de La Cambre

Mis à jour le 12 février 2018 par Elisabeth Clauss
Pourquoi il faut voir le show de La Cambre
Photography: Pierre Debusschere / assisted by Ismael Moumin Art Direction: Pierre Daras / MakeUp + Hair: Florence Samain
Photography : Pierre Debusschere / assisted by Ismael Moumin. Art Direction : Pierre Daras

Ils sont le futur de la mode. Les prochains grands directeurs artistiques, des couturiers indépendants, des bougeurs de lignes. Les découvrir, ça coûte 32,50€.

La Cambre Mode[s], département d'enseignement du stylisme de tout haut niveau, présente son show chaque année pour exhiber le talents et les recherches de ses étudiants. A la clef pour certains d'entre eux, des propositions de stages ou de postes, directement "au cul du catwalk". Pour les spectateurs, l'opportunité de comprendre le sens de la marche de la mode qui évolue.

On y fabrique les créateurs qui animent les studios des plus grandes maisons internationales, françaises notamment. De là à dire que la mode parisienne est bruxelloise il n’y a qu’un pas, qu'on vient de franchir.

Parmi les plus grands designers actuels, vendus partout dans le monde, et qui dirigent des équipes de création dans des maisons dont les vitrines nous font baver, la plupart ont défilé à La Cambre, avec les moyens du bord et 2 heures de sommeil par nuit les semaines qui ont précédé le show.

Ce défilé, comment s’y faire inviter ?

On peut pas. C’est un spectacle, mais pas un divertissement.

Monter cet événement coûte 130.000 €, en partie financés par les élèves  :

– chacun d’entre eux mettra 500 € de sa poche pour payer la location des Halles de Schaerbeek, la scénographie,  la logistique, l’affichage, le catalogue etc…

– la collection qu’ils présenteront et qui leur sert d’examen de fin d’année, ils l’ont financée par leurs propres moyens et quelques partenariats qui leur a permis de rassembler de meilleures fournitures. Vous, normalement, quand vous avez passé votre bac, il n’y avait pas 3000 spectateurs au balcon, invités sur vos deniers.

– Concrètement, presque personne n’est rémunéré pour l’organisation de ces deux soirs de show, principaux happenings mode de l’année à Bruxelles (et globalement en Belgique, où il n’y en a pas des masses de cette importance). Les 250 mannequins recevront « juste » une place pour le défilé, quand aux photographes, scénographe, attachée de presse, DJ etc. , ils seront tout juste défrayés.

– Quand vous achèterez votre billet 32,50€ pour être assis, 17€ pour être debout, vous leur permettrez d’amortir une partie de leur investissement – ce qui fait de vous d’authentiques mécènes – mais surtout, vous contribuerez à l’exploration de la mode de demain, donc de votre placard à venir, ce qui est quasiment égoïste, si on y réfléchit.

Pensez à vous, offre-vous, offrez-leur, votre ticket d'entrée. les 5 et 6 juin aux Halles de Schaerbeek à Bruxelles.