La collection arty-street d’Anton Belinskiy

Mis à jour le 21 janvier 2018 par Elsa Fralon
La collection arty-street d’Anton Belinskiy

antonbelinskiycoverLe designer ukrainien qui faisait partie des 26 candidats sélectionnées pour le prix LVMH présente sa collection chez Yawn Space à Bruxelles.

Un mix de sportswear, de streetwear et de traditions ukrainiennes, une mode "avant-gardiste mais portable", comme il l'explique lui-même.

Le jeune homme de 27 ans est une des stars montantes de la mode dans son pays et les it-girls locales s'arrachent ses créations. Lancée il y a 3 ans, sa marque fait un carton en Arabie Saoudite (ne lui demandez pas pourquoi, il n'en a aucune idée) et est régulièrement présente dans les showrooms qui comptent à Paris, Milan ou Londres.

antonbel

Nous l'avons rencontré chez Yawn Space et il nous a raconté:

- que sa collection était inspirée par un film russe des années 90 de Valeriy Todorovsky intitulé "The Land of the Deaf".

- que la peinture occupait une grande place dans ses créations (son grand-père était un célèbre peintre ukrainien et lui-même a fait des études d'art). Pour le printemps-été 2015, c'est le Constructivisme, Malevitch et ses couleurs directes qui l'ont inspiré.

- que les mains brodées sur les pulls et imprimées sur certaines pièces signifiaient: "Tu es belle", "Tu es aimée", "Tu es intelligente", en langue des signes.

- que du Prix LVMH il n'a que des bons souvenirs. Que l'important dans ce genre de concours ce n'est pas la victoire, mais l'expérience, les contacts et tout ce que tu apprends sur le business.

- que ses vêtements sont portables et que c'était ça la beauté de sa collection.

- qu'il était fan du travail de Raf Simons chez Raf Simons et de Nicolas Ghesquière car il est le parfait exemple du bon mix artiste/businessman.

- que tout était fait en Ukraine.

Les pièces sont abordables pour du créateur et mixables à l'infini!