Prix LVMH : nos champions à nous

Publié le 18 mars 2015 par Elisabeth Clauss
Prix LVMH : nos champions à nous

cover-prix-lvmh

Le prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode couronnera le 22 mai le talent émergent le plus prometteur. 

Depuis 25 ans, LVMH s'engage pour la création et l'innovation, tout en soutenant un savoir-faire rare.

Ce Prix LVMH s'adresse aux designers de moins de 40 ans ayant conçu et commercialisé au moins deux collections de prêt-à-porter féminin ou masculin.

Après plusieurs étapes de sélection, le lauréat se verra doté d'une bourse de 300 000 euros et bénéficiera du mentorat d'un membre de LVMH, pendant une durée de douze mois, dans tous les domaines d'expertise qui concernent une jeune Maison de mode (propriété intellectuelle, sourcing, production et distribution, image et communication, marketing...)

Les huit finalistes ont été choisis par les quarante-cinq experts internationaux du monde de la mode à la suite de la présentation de leurs collections à Paris les 4 et 5 mars.

Leurs noms n'est pas forcément encore très connu du grand public, mais pour chacun d'entre eux, ça n'est qu'une question de temps : Arthur Arbesser (de nationalité autrichienne, basé à Milan),  "Coperni", par Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant (Français, basés à Paris), Craig Green (Britannique, basé à Londres),  Faustine Steinmetz (Française basée à Londres),  "Jacquemus", par Simon Porte Jacquemus (Français basé à Paris),  "Marques Almeida" par Marta Marques et Paulo Almeida (Portugais basés à Londres), "Off White c/o Virgil Abloh", par Virgil Abloh (Américain basé à Milan), et " Vetements", par Demna Gvasali (créateur de nationalité allemande, basé à Paris).

A la rédaction, nous avons nos champions. Ceux pour lesquels nous montons au créneau, sans prétendre que notre penchant ne soit ni objectif, ni exclusif.

Pour Elsa Fralon, c'est Jacquemus, pour la fraîcheur et le second degré de ses collections. Parce que chaque défilé est une surprise et particulièrement le dernier. Des mannequins pieds nus, seins nus, masqués, des coupes naïves, enfantines, le tout emballé par une bande son hypnotique. Moi-même, je prends faits et causes pour "Vetements" (sans circonflexe), pour les raisons explicitées sur le lien. Parce des dissidents d'une Maison (Margiela) qui a déjà révolutionné la mode, c'est d'un excitant... La collection qui vient de défiler à Paris est un concentré de possibles, un avenir de mode subversif cousue de fil blanc. Un manifeste à enfiler, que Vogue  vient de classer dans les "collections les plus importantes de l'automne 2015". Pour une 3ème présentation quasi bricolée (quasi) par un collectif dont les membres ont pour la plupart un autre boulot, c'est une performance, à la hauteur de celle qu'ils ont organisée dans une boîte de nuit interlope de Paris.

Le Jury est composé de neuf directeurs artistiques des Maisons du groupe LVMH : J. W. Anderson (Loewe), Nicolas Ghesquière (Louis Vuitton), Marc Jacobs (Marc Jacobs), Karl Lagerfeld (Fendi), Humberto Leon et Carol Lim (Kenzo), Phoebe Philo (Céline), Raf Simons (Dior), Riccardo Tisci (Givenchy) ; ainsi que de : Delphine Arnault (directrice générale adjointe de Louis Vuitton), Jean-Paul Claverie (conseiller de Bernard Arnault et directeur du mécénat de LVMH), Pierre-Yves Roussel (Président-directeur général du LVMH Fashion Group).

Roulez, roulez jeunesse. Le monde appartient à ceux qui bossent trop.