PFW : Jean-Paul Lespagnard X le succès X Jaguar

Mis à jour le 17 mars 2015 par Elisabeth Clauss
PFW : Jean-Paul Lespagnard X le succès X Jaguar

Lespagnard6

Dimanche soir à Paris, au soleil de printemps déclinant, Jean-Paul Lespagnard présentait une collection réconfortante, séduisante, accessible.

Il n'allait pas faire comme tout le monde, de toute façon, il ne saurait pas comment s'y prendre. C'est là toute sa grâce, et son talent.

Dans la cour d'un musée en bordure du parc Monceau, il a garé sa Jaguar. Parce qu'il l'a customisée pour une collaboration, il a dévoyé le vert classique de la marque au félin pour lui faire rugir le moteur en vert acide, et il a apposé son sceau sur le capot. C'est sa Jag, c'est swagg, et on s'excuse pour l'usage de ce qualificatif déjà galvaudé.

Lespagnard3

Au lieu d'un défilé traditionnel, une balade méditative des mannequins dans le jardin. Vêtues de vert, beaucoup, de robes longues à pans découpés pour créer des traînes qui flottaient, d'étoles à gros carreaux attachés en poncho par un jeu de ceinture en corde brute, des "paysannes" encanaillées par la sub-culture rencontrée en ville (son thème) exprimaient par leurs vêtements la fusion de deux mondes. Pas le clash, la fusion. Une histoire fictive placée au Mexique, sans rien de mexicain. Le tartan et les motifs fleuris là-dedans ? Le créateur sous-titre : pour cela, il faut s'intéresser aux ménonnites, qui l'ont inspiré. Cliquez là, pour votre édification.

_DSC0242_DSC0196_DSC0200

Les matières, laine, soie, coton, sont tissées pour inventer de nouveaux volumes, étoffes techniques naturelles, sans complication superflue.

_DSC0297_DSC0351

Avec ses collections interpellantes, drôles et percutantes, le Belge continue de générer la curiosité, et le désir : chaque saison, ils multiplie ses ventes par deux. Par les temps qui courent c'est assez rare, mais il fait du bon boulot, Lespagnard.

Sandales à ressort, inspirées de souliers orthopédiques vus aux Etats-Unis
Sandales à ressort, inspirées de souliers orthopédiques vus aux Etats-Unis

 

© Nicolas Danhier