Boire pour oublier le manque d’avancées ?

Mis à jour le 20 février 2018 par Juliette Debruxelles
Boire pour oublier le manque d’avancées ?

Ab-Fab-crop

Il va en falloir de l’alcool pour avaler cette pilule là. Un “Apéro National” organisé afin de “lever son verre à la santé de la Journée internationale de la femme”.
Il est question, depuis des années, de refuser gentiment la rose offerte à la caisse du supermarché. De sourire poliment aux clampins moyens qui osent des “bonne fêêêête” bien niais. De recevoir des bons de réduction pour des strings bonbons ou de la crème dépilatoire. Il va falloir ce samedi s’armer de patience dans les “bars et cafés participants”, tandis qu’entre 18h30 et 19h30, “les femmes se verront offrir gratuitement une bière belge de leur choix ». Offrir gratuitement hein.
Déjà, la bière, on peut se la payer les gars. Et on n’a pas attendu que des cerveaux du marketing nous prennent pour cible pour en consommer, bravant le regard désapprobateur des hommes qui savent pourquoi.
Et limite si une femme ne peut pas se la payer, c’est parce que sa vie, c’est pas trop ça. C’est peut-être parce qu’elle est plus précarisée, plus violentée, plus abusée et exploitée que les hommes. C’est parce qu’elle n’a peut-être pas que ça à faire de s’envoyer une brune dans un bistrot le samedi en fin d’après-midi.
Peut-être aussi parce qu’elle n’a pas envie de trinquer à la santé d’une fête qui n’en est pas une tant le statut et le quotidien des femmes à travers le monde sont difficiles.
C’est pas cool de casser une bonne idée ? Pas fairplay de critiquer une initiative généreuse qui permettrait de recréer du lien entre les gens (bar = rencontres = échanges = paix dans le monde) tout en faisant la promotion de nos produits nationaux ? Pas faux.
Sauf que là, il est question de laisser entendre que boire de la bière, pour une femme, c’est une avancée. Mais pas de panique, sur le site fiersdenosbieres.be, les saveurs utilisées pour décrire les variétés qui conviennent aux femmes tournent essentiellement autour du chocolat au lait, du bonbon, de la banane ou du biscuit... Un truc de gonzesses on a dit !

http://www.fiersdenosbieres.be/aperonational/