PFW : Yang Li, le précieux dédramatisé

Publié le 5 mars 2015 par Elisabeth Clauss
PFW : Yang Li, le précieux dédramatisé

Montage8

Chez Yang Li mercredi à Paris, la saison AH15-16 s'est révélée spectaculaire, avec des tentations minimalistes.

Comment ? Avec des robes du soir satinées, sans ourlets, effilochées.

Yang Li (4)

Des traînes théâtrales, mais "abîmées". Des pattes d'éph excessifs de soie, des robes de papier froissé. On avait vu le procédé la saison dernière chez A.F. Vandevorst : un tissu entièrement structuré de fils métalliques, qui devient malléable à l'infini.

 

Yang Li (2)

La bonne idée ? la robe bustier à porter sur pantalon long. Hobo et cocktail, gamine et femme à la fois.

Yang Li (5)

Yang Li (3)Yang Li (1)

©Nicolas Danhier