Beijing 1995 : des promesses… et puis quoi ?

Mis à jour le 16 février 2018 par Juliette Debruxelles
Beijing 1995 : des promesses… et puis quoi ?

one-time-united-nations-66225-551x388

Il y a 20 ans, en septembre 1995, plus de 45 000 participantes et militantes d’organisations non gouvernementales, des quatre coins du monde, se réunissaient à Beijing à l’occasion de l’ouverture de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes.

Leur objectif commun : réclamer l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, partout sur la planète.
Les représentants de 189 gouvernements élaboraient alors des engagements historiques et adoptaient "La Déclaration et le Programme d'action de Beijing".
Objectif : créer un monde où chaque femme et chaque fille peut exercer ses libertés, ses choix, connaître et comprendre tous ses droits, notamment le droit de vivre sans violence, le droit à l’éducation, le droit de participer à la prise de décision et le droit de recevoir un salaire égal pour un travail égal.
Depuis ce rassemblement historique, des améliorations considérables ont été apportées à la vie des femmes.
Mais le Programme d’action prônait l’égalité entre les sexes dans tous les domaines de la vie. Et cet engagement, aucun pays ne l’a tenu.
Le 20e anniversaire de la Conférence de Beijing rappelle à tous les engagements qui ont été pris, et qu’il faut à présent, au niveau politique, citoyen et individuel, honorer.

Beijing 1995 : des promesses... et puis quoi ? - 3
Hillary Rodham Clinton, déjà au taquet

Plus d’infos sur http://beijing20.unwomen.org

Portraits de femmes engagées qui ont participé à l’événement, il y a 20 ans ou qui s’en inspirent au quotidien : http://beijing20.unwomen.org/fr/voices-and-profiles/beijing-20