5 étapes pour concilier blocus et fêtes de fin d’année

Mis à jour le 19 novembre 2018 par ELLE Belgique
5 étapes pour concilier blocus et fêtes de fin d’année

etudier

Le blocus de Noël tant redouté est arrivé. Pour beaucoup d'étudiant(e)s c'est le dilemme. Envie de profiter des fêtes mais sans finir en seconde sess'? Voici donc 5 conseils (parce qu'on est déjà passées par là - moment nostalgique, ou pas) pour arriver à festoyer et à bosser. 

1.     S’organiser

blocus tumblr

© Zoeclaudia.tumblr.com

Au début du blocus, on se sent comme un vieux moteur diesel : on a du mal à démarrer. L’idéal, le premier jour, c’est de faire du rangement, histoire de se mettre dans l’ambiance. On aménage son espace de travail, on classe ses cours et on fait un planning. On y laisse les soirées du 24 et du 31 libres. Dans nos moments de faiblesse, on pense à ces soirées, synonymes de renaissance de notre vie sociale... et on fonce comme si c’était la ligne d’arrivée d'un marathon. Enfin, vous voyez l’idée.

1/

2.     Se nourrir correctement

ritorna-bridget-jones-la-pasticciona-piu-amata-2cqowms

© Bridget Jones

Prendre 3 kilos ou ruiner notre peau ne va pas améliorer votre moral. Donc, à chaque fois que vous pensez à grignoter, pensez également au moment fatidique où vous enfilerez votre robe de soirée. Ou au vilain bouton qui pointera le bout de son nez le matin du réveillon.

Des idées recettes :

Blocus : 3 recettes saines et express 

138

5 recettes light qui donnent de l'énergie 

Salade détox poires-noix-feta 

bruschettas

4 recettes à base de conserves

2/

3.    L'ambiance de Noël

Le Père Noël est une ordure

© Le père Noël est une ordure

Les marchés de Noël, les balades dans les rues illuminées… Il vaut mieux oublier. Alors pour ne pas trop passer à côté de l’ambiance de Noël, voici une sélection des films incontournables en cette saison. Ceux qu’on a déjà vu 300 fois, mais dont on ne se lasse pas (et où il ne faut pas trop réfléchir, cela va de soi). À regarder chaque soir pour vous détendre après votre journée d’étude !

3/

4.     La préparation des réveillons

Les jours qui précèdentcitron.jpg

Une vie sociale réduite à néant, des journées passées en pyjama… C’est donc l’occasion de prendre soin de vous et de vous offrir des moments cocooning (soins maisons pour les cheveuxmasques pour le visage, etc.)

Ensuite, l’important c’est d’optimiser notre temps. Les robes de soirées, on les commande sur internet. Restez branchées sur le ELLE.be (pendant vos pauses, évidemment) pour notre sélection de robes pour le réveillon.

sddefault

© Publicité Mulberry

Les cadeaux, on les commande aussi sur internet. Ou alors, vous sortez la carte joker de « désolée c'est le blocus, j'ai pas su faire de shopping! Oh merci pour le cadeau ! » ça marche aussi.

Le jour du réveillon

nailart_dior

La journée, c'est le moment de faire sa manucure. Et pendant que ça sèche, ben on étudie. Zéro perte de temps.

4/

5.     Enjoy !

friends_60705

© Friends

La dernière chose à faire serait de parler ou même de penser à vos examens le soir du réveillon. Alors, si vous êtes stressée et que vous culpabilisez à l’idée de faire la fête plutôt que d’étudier, dé-com-pres-sez. Et puis ayez confiance, tout se passera bien, c'est ça aussi, la magie de Noël !

PS: si vous abusez sur le champagne --> voici nos conseils pour soigner votre gueule de bois. Bonnes fêtes !

Amandine Baufayt