Le Belgian Fashion Corner de Francis Férent

Mis à jour le 10 décembre 2014 par Elisabeth Clauss
Le Belgian Fashion Corner de Francis FérentCarine Gilson
Carine Gilson
Carine Gilson

Que se passe-t-il au fashion-belgian-royaume de Belgique ? Les  concept stores fleurissent comme le gui sur les couronnes, et la belgitude se fait argument d'exception et de luxe. Tant mieux, nous dirons-vous.

Fini le green-washing, vive le belgian-cleaning ! Plus une boutique ne refait sa vitrine sans mettre le noir-jaune-rouge en événement saisonnier. Outre le Belgian Concept Store et Chapter One, rappelons l'engagement auprès des maisons belges du multimarques de marques haut de gamme Francis Férent.

Johanne Riss
Johanne Riss

Après avoir ouvert son vaste espace de l'avenue Louise à la créatrice de robes "d'événements" Johanne Riss, époustouflantes pour leur effet à-couper-le souffle-des-observateurs-mais-pas-de-celles-qui-les-portent, puisque ces fourreaux à l'effet gainant sont en plus confortables comme des maillots de bain, Francis Férent agrandit son corner belge :

Férent 1

Parce que les créations de lingerie Haute Couture de Carine Gilson, fleurons de la subtilité de la mode belge, entièrement montées et brodées à la main à Bruxelles concentrent toute la sophistication, l'excitante technicité et un stylisme à faire grimper la tension, en matière de dentelles, de soieries et de déshabillés à garder sur soi toute la nuit. Ou pas.

Férent 2

La jeune créatrice de souliers fabrique ses collections dans les meilleures manufactures d'Italie - avec les grands chausseurs Parisiens -, utilise les cuirs les plus doux, et contribue tout en finesse à une féminité ultra sexy et sans ostentation trop attendue. A sa gamme, elle a ajouté mailles et sacs.

Férent 4L'artiste peintre d'origine rwandaise a déjà collaboré avec Didden&Co. En 2014, il lance son Atelier d'Art et Couture et décline en foulards de soie ses fresques empreintes de sa culture et de ses rêveries spirituelles. Un monde à soi, en soie.

Férent 3Il a travaillé pour Thierry Mugler, Issey Miyake, et ouvert à Bruxelles son atelier de création de mode féminine vintage. Esprit 50-60, clin d'oeil à Barbie mais surtout, une attention portée à la morphologie féminine et au meilleur des coupes rétro qui les flattait sans devoir passer son temps à se surveiller. Un ami des femmes, pas moins.

Quatre nouvelles occasions de s'habiller belge, pointu, séduisant, et accessible. C'est Noël chez Férent ? Ben oui.