Une femme sur trois en enfer

Mis à jour le 16 février 2018 par Juliette Debruxelles
Une femme sur trois en enfer

1

Ce 25 novembre, la 
Journée internationale pour l’élimination de la violence 
à l’égard des femmes donne une fois de plus l’occasion de se mobiliser pour que la peur soit reconnue, puis éradiquée.
Le chiffre fait froid dans le dos : dans le monde, une femme ou fille sur trois subira des violences physiques ou sexuelles au cours de son existence. “Battues dans leurs foyers, harcelées dans les rues et soumises à des intimidations sur internet. (…) Sur l’ensemble des femmes tuées en 2012, près de la moitié sont mortes entre les mains d’un conjoint ou d’un membre de leur famille. Il n’est pas exagéré, c’est un fait que les hommes représentent la plus grande menace globale pour la vie des femmes, et souvent il s’agit d’hommes qu’elles aiment. », explique Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice Exécutive de l’ONU Femmes (sa déclaration complète, par ici).