Fifty Shades of Grey: le trailer décevant

Mis à jour le 20 février 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Fifty Shades of Grey: le trailer décevant

a

Un nouveau trailer est sorti. Whouhou, c'est la grosse actu vendredi ! (Oui, oui, messieurs dames le monde va mal on sait). "Fifty Shades of Grey" n'en finit plus de nous tenir en haleine ... au risque de nous essouffler ? 

En 2015, "Fifty Shades of Grey" a décidé de voler la place à l'Amour. La date de sortie du film aux Etats-Unis est prévue pour le 14 février, sacro sainte Saint-Valentin. Grosse pression donc. On se pose de fait LA question: faut-il annuler la table collé-serré avec l'Homme au Chinois du coin pour filer au ciné entre copines ? Honnêtement, on craint que non. Et pas parce qu'on kiffe particulièrement le "Menu des Amoureux" du China Town.

La trilogie de E.L James est un succès mondial (avec ses fans et ses détracteurs, comme d'hab). Elle a remis la littérature érotique au goût du jour. Débridé la sexualité de milliers de femmes et libéré leurs fantasmes. La ménagère lambda ne peut d'ailleurs plus regarder son fouet (de cuisine) sans avoir des vapeurs.

Mais l'avantage que les livres ont sur les images c'est qu'ils laissent la place à l'imagination. On a lu/dévoré les bouquins et bien aimé/adoré. Mais depuis le début, du choix des acteurs aux photos prises sur le tournage jusqu'aux trailers, on trouve que le film "Fifty Shades of Grey" s'annonce gnangnan et décevant. Une Anastasia trop cruche, un Christian trop lisse et des trailers bien trop sages. Perso, trois respirations saccadées et deux mains qui s'entrelacent c'est pas ce qu'on appelle de l'érotisme. Bref, ça sent le film romantique un peu plat (et donc parfait pour la Saint-Valentin) et on craint que les moment les plus frissonnants du film soient déjà dans le trailer...

Seul bon point: l'envoûtante musique "Haunted" de Beyoncé qui nous fait frissonner.

Voilà. A vous de juger maintenant: