Le come back de Gwen Stefani

Mis à jour le 10 janvier 2018 par ELLE Belgique
Le come back de Gwen Stefani

gwen

Gwen Stefani revient avec un tout nouveau single intitulé "Baby don't lie". On l'écoute et on revient sur 5 tubes qui ont marqué le parcours musical de la chanteuse.

8 ans déjà se sont écoulés entre "Sweet escape" (2006) et "Baby don't lie", extrait du dernier album de la chanteuse dont la sortie est prévue pour décembre 2014. Un album entièrement produit par (on vous le donne en mille)... Pharrell Williams.

Un nouveau single plutôt convaincant influencé par des rythmes latinos/dancehall...  On vous laisse juger.

Now,  5 tubes qui ont marqué la carrière musicale de la blonde rock, pop, hip-hop, ragga la plus originale et dégantée de notre génération:

1/

I'm just a girl. Nous sommes en 1995 et Gwen Stefani est alors la chanteuse du groupe rock "No doubt". Certainement un des tubes phares du groupe, cette chanson dévoile toute l'énergie et la personnalité de la chanteuse.

2/

Hollaback Girl. 2004, extrait de son premier album solo "Love, angel, music, baby". On aime: le style ragga hip-hop de cette chanson composée par Pharrell Williams et qui dépassera le million de vente en ligne en 2005.

3/

What you waiting for? Deuxième et incontournable tube extrait de "Love, angel, music, baby". Dans ce clip, la chanteuse déguisée en Alice au pays des merveilles nous livre ses angoisses à l'idée de se lancer dans une carrière solo. Le lapin blanc, le chat de Cheshire, la dame de cœur, tout le monde est présent dans ce clip totalement fou et décalé.

4/

Rich Girl. Un après le succès de "What you waiting for?" la chanteuse sort "Rich Girl" en futuring avec la rappeuse Eve. Une chanson où elle évoque ses rêves de gloire et de richesse lorsqu'elle n'était encore qu'une ado de Californie. Inspiré de la piraterie, ce clip est réalisé par le grand photographe américain David Lachapelle.

5/

The sweet escape. Issu de l'album du même nom, cette chanson sortie en 2007 confirme le succès commercial de la chanteuse. Avec ce tube, elle met à l'honneur le "Doo-wop", un style musical inspiré du Gospel et caractérisé dans la chanson par les "Whooo hoooo, hiii hoooo", du chanteur Akon.

Aline Glaudot