« Ello », le nouveau réseau social qui fait trembler Facebook…

Mis à jour le 20 février 2018 par ELLE Belgique
« Ello », le nouveau réseau social qui fait trembler Facebook…

ello

"Ello", c'est facile à retenir et à prononcer et c'est le nom du nouveau réseau social lancé en avril 2014 et venu (peut-être) remplacer Facebook.

Lancé au printemps 2014, ce nouveau réseau social séduit pas moins de 30.000 personnes par heure aux Etats-Unis. Déjà baptisé "Anti-Facebook", on pourrait se poser la question : comment ce nouveau réseau social sorti de nul part peut-il avoir l'ambition de renverser l'empire de Mark Zuckerberg? "Renverser" est en réalité un bien grand mot...

"Les annonceurs ont le contrôle de votre réseau social. Nous pensons qu'il existe une meilleure voie. (...) Nous croyons qu'un réseau social peut être un outil de responsabilisation. Pas un outil pour tromper, forcer et manipuler - mais un lieu pour connecter, créer et célébrer la vie. Vous n'êtes pas un produit". Voilà d'emblée ce sur quoi vous tombez quand pour la première fois vous tentez de vous inscrire. Le ton est donné, c'est ce que les concepteurs du réseau social appel "Le manifeste". Ello se veut donc différent...

Oui mais concrètement quelles sont les différences entre Ello et les autres réseaux sociaux?

ello encore ok
Crédit Twitter

Ello, on peut dire que c'est un peu un mix des autres. Comme sur Facebook, vous créez votre profil, vous vous abonnez à d'autres comptes et vous naviguez dans le fil d'actualité.

La première différence, c'est que vous pouvez vous inscrire sous un pseudonyme, à la manière de Tumblr et Twitter.

La deuxième, c'est que vous pouvez faire une distinction entre vos "amis" et les "bruits", ceux-ci étant beaucoup moins susceptibles d’apparaître dans votre fil d'actualité. Troisièmement, Ello propose un graphisme et une typographie épurés qui permet du coup, de mettre en avant toutes vos photos.

Enfin, Ello refuse d'intégrer des encarts publicitaires dans ses pages...C'est peut-être ce qui fait sa force mais c'est ce qui peut aussi courir à sa perte (quand on sait que c'est majoritairement la publicité qui finance Facebook).

Actuellement, Ello en est toujours à sa phase test et l'entrée sur le réseau social ne se fait que sur invitation. Néanmoins, étant donné son succès dans la Silicon Valley, on a pas fini d'en entendre parler.

Aline Glaudot