5 films belges à découvrir au FIFF

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
5 films belges à découvrir au FIFF

fiff cover

Quels sont les films que l'on meurt d'envie de voir au Festival International du Film Francophone ?

Le FIFF présente une sélection de films francophones. Des films belges et français donc, mais aussi québécois, suisses, et africains. Depuis quelques années un focus cinéma néerlandophone a été mis en place, la moindre des choses pour un festival belge.

Mais le FIFF c'est surtout l'occasion de découvrir le cinéma belge. Nul n'est prophète en son pays. Même si la Belgique est souvent bien accueillie dans les festivals, le public belge a tendance a bouder les productions de son propre pays face aux productions françaises. On pourtant d'excellents réalisateurs, acteurs et techniciens. Il est dommage qu'ils doivent souvent s'exiler en France pour enfin recevoir l'approbation de leur pays.

Voici une sélection de 5 films belges ou coproduits avec la Belgique que vous pourrez découvrir lors du FIFF.

tokyo fiancé

Tokyo Fiancé de Stefan Liberski qui adapte le roman  de notre Amélie Nothomb nationale "Ni d'Eve ni d'Adam", dans lequel elle décrit ses années au Japon. C'est la jeune actrice bruxelloise Pauline Etienne qui a été choisie pour incarner Amélie. Le film fera l'ouverture du festival.

Stefan Liberski a été l'assistant de Fellini sur le tournage de La Città delle Donne.

Bande annonce

1/

bouboule

Bouboule, de Bruno Deville : l'histoire de Kevin, un gamin de 100 kg qui oublie ses problèmes en mangeant, ce qui lui permet de s'échapper dans son monde beau et coloré. Ce cercle vicieux l'a amené à un point où il risque une crise cardiaque à tout moment. Sa rencontre avec un vigile  un peu allumé qui se prend pour un commando va changer sa vie.

Le film a été tourné en grande partie à Namur durant l'été 2013.

Bande-annonce

 

2/

les souvenirs

Les Souvenirs, de Jean Paul Rouve, une coproduction franco-belge. L'ancien Robin des Bois adapte ici le roman touchant de David Foenkinos. Avec Annie Cordy dans le rôle de la grand-mère qui s'évade de sa maison de retraite et pousse son petit fils, incarné par Mathieu Spinosi, à partir à sa recherche dans une quête qui fait resurgir plein de souvenirs d'enfance.

On fait confiance à Jean Paul Rouve pour retranscrire la poésie et l'émotion du roman.

 

3/

labyrinthus jpg

Labyrinthus, de Douglas Boswell, c'est le premier long-métrage de ce réalisateur flamand. L'histoire d'un jeu vidéo qui utilise de vrais ados pour jouer dedans. Un garçon de 14 ans tente de sauver ses amis. Une course contre la montre digne d'un film hollywoodien.

Le rôle principal est tenu par une jeune Gantoise, Spencer Bogaert, dont c'est le premier film.

Bande-annonce

 

4/

7 rue de la folie jpg

7, rue de la Folie. Trois soeurs confrontées à la mort de leur père tyrannique avec qui elles vivaient dans une ferme isolée. Une comédie socialement engagée sous forme de huis clos. Une fable humaine qui fait réfléchir sur les rapports humains.

Le film a été tourné dans une vieille ferme près de Frasnes dont l'adresse est réellement le 7, rue de la Folie.

Bande-annonce

Le FIFF se déroulera à Namur, du 3 au 10 octobre 2014. Pass € 20

Plus d'infos sur le site officiel

Annie Laloy