Fashion Week Diary : dimanche 28 septembre – LESPAGNARD ! (et Kenzo)

Mis à jour le 30 septembre 2014 par Elisabeth Clauss
Fashion Week Diary : dimanche 28 septembre – LESPAGNARD ! (et Kenzo)

_DSC0372

Dimanche soir, nez-à-nez avec les intestins de Beaubourg, Jean-Paul Lespagnard, notre futur Dalí de la mode belge, présentait sa prochaine collection lors d'une jubilatoire mise en scène d'usine à saucisses et moutarde. Un chapelet de pièces à collectionner. Plus tôt dans la journée, Kenzo défilait dans un skate park.

Toujours très dans le chair de la mode et l'aimant bonne de surcroît, le créateur a enfilé dans un espace industriel immaculé des modèles inspirés des vêtements fonctionnels de l'industrie alimentaire.

_DSC0314

Avec un twist superchic, en matières techniques et toile de coton enduite façon bâche. Alors que les mannequins usinaient devant les tubes de moutardes sur un tapis déroulant aussi surréaliste que celui de L'Aile ou la Cuisse - avec en guise d'étiquettes des photos de chaque silhouette - les visiteurs de cet atelier pouvaient dévorer des yeux la collection, et à pleine bouche des saucisses abondamment trempées dans une moutarde piquante comme la nouvelle saillie fashionistique de Lespagnard Le Fantastique.

Pour imprimés, de machines à découper le jambon désossées (les machines). Pour broderies, des crevettes et des saucisses en "jouets" de perles de verre.

_DSC0377_DSC0318

Découpe (littéralement) de robes-tabler, bleus de travail revus et redessinés, empiècements de dentelle suisse sous les bras pour laisser respirer le corps, d'ailleurs à les essayer, on sentait le vent des mouvements sur la peau. Jean-Paul Lespagnard a réitéré ses sweats épais et doux, a épuré ses lignes cette saison. L'été prochain, on dégustera ses jacquards de lurex argenté, ses matières structurées, ses pieds de poule de boucher. Ses broderies en relief et en perles (montées en Belgique) de salade d'orchidée, et pour les plus lounge, son pyjama de soie et de jour. Le même qu'il arborait lui-même.

_DSC0358

La très bonne nouvelle, c'est que cette collection, si joliment réalisée, si drôle, est en boutiques dès aujourd'hui.

_DSC0389

Pour les plus timides et comme amuse-bouche, la série comprend aussi des foulards saucisses. Et dès la saison prochaine, Jean-Paul Lespagnard commercialisera ses baskets à ressort.

_DSC0379

En attendant, cet été ou dès ce matin, on va s'en payer une bonne tranche (elle était trop tentante).

Pour les filles qui ont du goût, uniquement.

2014-09-28

 

"LE SAVOIR-FAIRE" JP LESPAGNARD COLLECTION #1 / 2015 from jean-paul lespagnard on Vimeo.

Kenzo : génération techno

_DSC0285

Dans un style plus classique - si on peut dire - Kenzo a organisé son défilé dans un skate park. A la sortie, tandis que je m'enquérais de savoir si "skate park" s'écrit en un ou deux mots, une journaliste de la même génération et qui courait comme tout le monde vers la navette qui menait au défilé suivant a souri, compatissante. C'est-à-dire toute la scéno de ce show s'adressait à un public que les plus de  35 ans peinent à comprendre : musique à blinde - oreilles en sang - écrans projetant des images d'avatars de la génération future (toutes ethnies mélangées en un visage, très charmant au demeurant), décor de béton.

_DSC0098

La saison printemps/été de Kenzo sera ajourée. De la dentelle transparente ou anglaise et par dessus tant de dévoilement de la peau, d'amples chemises-capes.

_DSC0062

Des pantalons courts et larges aussi, des ensembles kimonos souples, pour une collection très graphique, avec des accents plus "couture" que la précédente.

_DSC0059_DSC0151_DSC0075

A l'issue de la présentation, et comme souvent lors des shows mis en scène par la société belge Villa Eugénie, les modèles sont restées sur scène, pour permettre aux spectateurs d'observer les silhouettes et de prendre part à l'événement, au plus près du froufroutement des vêtement.

_DSC0051

Photos @ Nicolas Danhier