J’ai testé la Lancia Ypsilon ELLE

Mis à jour le 14 février 2018 par ELLE Sponsoring
J’ai testé la Lancia Ypsilon ELLE

lancia_overviewCitadine et élégante, elle est à notre image, mais est-elle vraiment faite pour nous ?

Pas besoin d'être mécano pour avoir un avis sur une voiture. Le crash test? Un shooting à Bruxelles et toutes les contingences d'embouteillages, stress, amoncellement de fringues... que cela induit.

Un look qui claque

lancia-avant

Avec sa couleur rose champagne et ses détails discrets chromés, le "ELLE" est un détail chic qui s'inscrit dans le design cocoon de la voiture. Féminine et élégante, c'est naturellement une voiture qui nous ressemble.

lancia_delvaux

À l'intérieur, des sièges en cuir et alcantara monogrammés. 

LanciaUne voiture assortie à notre vernis irisé, on adore, non ?

Une citadine maligne

lancia_vitesse

La voiture est dotée d'un mode "city" qui permet de faciliter les manoeuvres en ville. Le volant devient léger comme une plume, beaucoup plus simple pour se garer, du coup. En parlant de manoeuvres, on remercie volontiers le "bip bip" qui nous évite d'enfoncer les parechocs d'autrui (même si, il faut l'avouer, il peut se montrer un peu insistant, voire carrément hystérique.)

lancia_trip

Sur le côté droit du volant, le bouton "trip" nous donne toutes les indications liées au kilométrage et surtout une estimation de la jauge à essence. Plus précis que notre approximatif "rhoooo c'est bon, y'a moyen d'aller jusqu'à Paris avec ça !"

Petite mais grande

lancia_coeur

Des dizaines de vêtements à cacher dans un coffre à l'abri des regards, oui c'est possible. On transforme cette voiture en dressing mobile. Ni vu ni connu.

On apprécie particulièrement la version cinq portes (oui, on ne voit pas tout de suite qu'il y en a cinq, car les poignées sont cachées).

Une voiture à notre dimension donc, qui nous assiste dans le défi quotidien de notre vie citadine.

MG