6 jeunes Iraniens condamnés pour avoir dansé sur « Happy »

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
6 jeunes Iraniens condamnés pour avoir dansé sur « Happy »

couv

91 coups de fouets et 6 mois de prison pour 6 jeunes iraniens arrêtés en mai 2014 pour avoir dansé sur le titre "Happy" de Pharell Williams.

On est pourtant loin des clips décalés, sensuels, sexy voire limite vulgaires de certaines stars de la chanson...

Dans ce clip, on assiste juste à une démonstration de danse et de bonne humeur dans les rues de Téhéran. Pourtant, ces 6 jeunes iraniens se sont rendus coupable d'avoir "heurté la chasteté du public" selon la législation iranienne. Les autorités compétentes parlent même d'"un clip vulgaire".

Leurs auteurs été condamnés à 6 mois de prison et 91 coups de fouet. La raison invoquée:  l'absence de voile chez les jeunes filles. La loi Islamique iranienne en vigueur depuis 1979 oblige en effet toutes les femmes à porter le voile intégral.

Cette affaire a fait pas mal de bruit sur les réseaux sociaux. Pharrell Williams en personne a tenu à réagir sur Twitter et Facebook.

OKPHAR
C'est dommage que ces jeunes soient arrêtés pour essayer de répandre le bonheur

Heureusement, il existe un espoir que la peine soit annulée. Les jeunes doivent aussi s'engager à ne commettre aucun acte similaire durant les trois prochaines années.

Ce genre de condamnation rappelle à quel point le droit des femmes et la dignité humaine sont encore bafoués dans de nombreux pays. Si vous aussi vous voulez les soutenir, rendez-vous sur Twitter #FreeHappyIranians

Aline Glaudot