Jean-Paul Gaultier arrête le prêt-à-porter

Publié le 15 septembre 2014 par Elisabeth Clauss
Jean-Paul Gaultier arrête le prêt-à-porter

britain jean paul gaultierPresque 40 ans après la fondation de sa maison de mode, le créateur fantasque (fantastique) a choisi de se concentrer sur la Haute Couture et le parfum.

Dans les années 70, avec une poignée d'autres jeunes designers visionnaires, bosseurs, excentriques, il donnait ses lettres de noblesse au "prêt-à-port' créateur" : Mugler, Rykiel, Rabane, Westwood de l'autre côté de la Manche, ces briscards ont inventé une nouvelle façon de dessiner, distribuer, démocratiser la mode. Parmi eux, nombreux sont ceux dont la maison de couture tenait bon ces dernières années grâce au volet "cosmétiques".

Au début des années 80, c'est lui qui avait accueilli en stage Martin Margiela tout juste diplômé de l'Académie d'Anvers, et lui avait permis de créer le fameux tee-shirt "écorché".

Jean-Paul Gaultier, l'homme aux campagnes de marins sexy, le pote de Madonna et de Lady Gaga - 2 époques - , le styliste aux seins pointus, aux corsets friendly, aux laçages improbables, aux tatouages trompe-l'oeil, aux silhouettes intensément féminines, présentera à Paris le 27 septembre sa dernière collection de prêt-à-porter. Restera la Couture, la Haute. Celle des shows spectaculaires, avec stars décalées invitées sur le podium et happenings, parfois scandalekes, bien orchestrés.

On y sera, on vous racontera. Parce que depuis quatre décennies, la couture de Gaultier, ce sont des contes à porter.