Ordi piraté: Jennifer Lawrence humiliée

Mis à jour le 10 janvier 2018 par ELLE Belgique
Ordi piraté: Jennifer Lawrence humiliée

jenniferlawrence

Depuis dimanche soir, des centaines de clichés privés et intimes, parfois des nus, de stars hollywoodiennes circulent sur le net. Ils proviennent du site de partage d'images 4Chan, où un anonyme les a téléchargées, prétendant les avoir obtenues en piratant plusieurs comptes iCloud et téléphones portables.

Le scandale touche de nombreuses actrices, chanteuses et It-girls, habituées ou non aux scandales. Ainsi Rihanna, Kim Kardashian et Amber Heard font partie des victimes, mais aussi Kirsten Dunst, Jennifer Lawrence, Kate Bosworth et d'autres encore. Il va sans dire qu'elles sont toutes écoeurées de voir leur vie privée ainsi jetée en pâture aux voyeurs.

Jennifer Lawrence est particulièrement humiliée dans cette affaire puisque des clichés nus d'elle se répandent sur la toile comme une trainée de poudre. Son porte-parole a parlé de poursuites judiciaires pour ceux qui auront partagé ces photos et ainsi commis une violation de vie privée.

L' affaire a donné lieu à de nombreux coups de gueule sur Twitter. Les photos ont été retirées du site mais, comme souvent dans ce genre d'affaire, des internautes ont eu le temps de les capturer et les repostent via les réseaux sociaux, notamment Twitter. Les victimes ont exprimé leur colère et leur indignation face à cette violation de vie privée. Elles insistent sur le fait que chaque personne qui regarde les photos participe et tient une part de responsabilité dans ce "viol", comme le dit très bien Lena Dunham. L'actrice ne fait pas partie des victimes mais leur offre tout son soutien sur Twitter et insiste sur le fait que partager des clichés de son corps doit être un choix. De même, Twitter a décidé de suspendre les comptes qui relaient les photos. Mais il faudra certainement quelques jours pour étouffer complètement cette triste affaire.

Annie Laloy