Turquie: elles bottent le cul au sexisme

Mis à jour le 10 janvier 2018 par ELLE Belgique
Turquie: elles bottent le cul au sexisme

shoes13_755205_large

Sources: OLJ/AFP

Les Turques bottent le cul au sexisme ambiant. Elles postent des photos de leurs chaussures sur les réseaux sociaux. On fait de même ?

Le hashtag, #geliyorterlik ou #lapantouflearrive, se déploie sur la toile. Tout un symbole de résistance !

  • Solidarité féminine

Par ce hashtag, les Turques soutiennent Aylin Nazliaka, une élue d’opposition.

Lors d’un débat au Parlement sur les violences conjugales, la députée du Parti républicain du peuple se heurte à ses homologues conservateurs de l’AKP.

Agacée par l’attitude misogyne de ses opposants, elle menace de leur jeter une chaussure.

Elle ponctue: "Lorsque je regarde ma chaussure, je me dis vraiment que vous n'en valez pas la peine".

Bien envoyé !

  • Ras-le-bol au féminin

La majorité islamo-conservatrice au pouvoir agace les plus résistantes.

Erdogan, le Premier ministre - nouvellement élu Président -  restreindrait progressivement les droits des femmes.

Ce n'est pas la première fois que les Turques se rebellent contre le parti au pouvoir. Elles l'accusent de vouloir contrôler leur vie quotidienne.

Récemment, le vice-Premier ministre - Bülent Arinç - leur conseillait, par pudeur, de ne pas rire fort en public. Les Turques lui avaient répondu à coups de sourires aux lèvres sur les réseaux sociaux.

SOURIRE

Le sexisme, c’est aussi chez nous. Et si on flanquait un grand coup de pompe à tous ces misogynes ?

#machaussurearrive

Les filles de la rédac donnent le ton.

Béatrice Ercolini, rédactrice en chef

photo

photo perrine