5 lectures honteuses des filles de la rédac

Mis à jour le 20 février 2018 par ELLE Belgique
5 lectures honteuses des filles de la rédac

marilyn

Lectures honteuses ? Non, juste décomplexées ! 

On craint de se taper la honte dans le train en ouvrant un des best-sellers de ces auteurs ? Pour se rassurer, on consulte leurs chiffres de vente, et on se rend compte qu'on est un paquet à avoir fait le choix de la lecture sans prise de tête ...

3

Dans le New York qui vibre, un gars et une fille se réveillent attachés à un banc. Un suspense et une enquête intenses.

On n’est pas seule : rien qu’en 2012, Musso avait vendu 1 700 000 exemplaires de ses ouvrages.

(XO Editions)

1/

5

Une mère de famille blasée qui décide un beau matin de booster sa vie en retrouvant le goût de la passion.

On n’est pas seule : dans sa carrière, Coelho a vendu 165 millions de livres à travers le monde.

(Flammarion)

2/

1

Un road movie au féminin. Deux femmes à la recherche du bonheur.

On n’est pas seule : dans le même classement que Musso, Levy se vendait, lui, à 1 400 000 exemplaires.

(Robert Laffont)

3/

2

Deux être perdus décident de changer de vie.

On n’est pas seule :  1 885 000 exemplaires vendus pour « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part », 2 040 000 pour « Ensemble, c’est tout ».

(Le Dilettante)

4/

4

Un roman sur  l’Argentine à l’époque de la dictature militaire des années 70, écrit par l’ex-otage.

On n’est pas seule : « Même le silence a une fin », le récit de sa captivité, s’est écoulé à 90 000  xemplaires.

(Gallimard)