Booster ses cheveux avant l’été : on a testé

Mis à jour le 14 février 2018 par Elisabeth Clauss
Booster ses cheveux avant l’été : on a testé
christophe-robin-chignon-small-34421

Les vacances pour l'esprit, c'est l'épreuve du feu pour la crinière : sel, chlore, soleil et pollution (où qu'on soit), les congés scolaires, c'est le morflage capillaire. Pour s'y préparer, on est allées tester les soins de l'Atelier de coloration Christophe Robin.

Christophe Robin, c'est le coloriste star du gotha parisien. Et des filles normales aussi. Même si c'est un salon indépendant, l'Atelier de Coloration à Bruxelles ne travaille qu'avec ses produits, pour les couleurs et les soins. Rien qu'au parfum, on a envie de se les enfiler à la petite cuillère. En particulier le masque à la figue. Mais ce serait dommage : c'est sur les cheveux qu'ils sont les plus bluffants.

A la tête, hé hé, de l'Atelier - on se croirait dans une bibliothèque design - on rencontre Marion, une jeune Bordelaise. Quand Marion vous masse le cuir chevelu dans un fauteuil lui-même massant, c'est pour ronronner. Sérieusement.

398773_415987308416365_643217323_n
Avant toute colo, on applique un soin profond à l'Huile de lavande protectrice. C'est un masque à appliquer avant de plonger sa toison dans la mer, la piscine ou les UV, même si on ne fait pas de couleur ensuite. En meilleure santé, le cheveu est plus réceptif. Y compris aux compliments.

Une fois qu'on a perdu la notion du temps, on passe au scrub lavant : un soin purifiant aux sels marins hydratants, qui élimine tous les bazars de coiffages qu'on applique à longueurs de cheveux et d'année, jusqu'au vieux démêlant mal rincé (vous savez de quoi je parle). Un décapage en douceur bénéfique pour le cuir chevelu, qui recommence à respirer.

Alors seulement on passe au dessert : le masque ("de folie", c'est nous qui l'ajoutons, ce n'est pas sur l'étiquette) régénérant à la figue de Barbarie. Une miette suffit, et il rescucite les cheveux. Même les dessechés, même les frisés, même les décolorés n'importe comment.

Ce protocole de sauvetage / préparation aux outrages du (beau) temps permet, de massage en application savoureuse, de sauver sa tête. Du moins, la partie capillaire.

(Prix des soins sur place, sur demande)

photo 2 (1)