Les 130 ans de la Maison Lejaby

Mis à jour le 23 janvier 2018 par Marie Guérin
Les 130 ans de la Maison Lejaby

AlfaLibraLejabyRepetitions-233

Pour fêter son 130e anniversaire, la prestigieuse maison française de lingerie mettait le feu au Lido. Au programme, un spectacle sur-mesure, à l'image de leurs pièces: un tourbillon de couture made in France, paré de cristaux Swarovski.

Un spectacle éclatant

Le Lido privatisé pendant une matinée pour célébrer l'artisanat français, c'est une ode à la femme, ses courbes, c'est un levé de voile sur une part de son intimité.

Sur scène, des ballerines aux corsets incroyables laissent place à une piscine entourée de fontaines pour planter un décor estival et la présentation des maillots. Des danseuses apparaissent sulfureuses avec un éventail à la main, porte-jarretelles noirs et bouche carmin. Une chanteuse lyrique descend d'un cocon venu du ciel et se lance dans des vocalises envoûtantes, accompagnée par la musique du groupe SomethingALaMode.

Un tableau aux couleurs nude nous fait découvrir la collection de Léa Peckre, seule ligne de vêtements parmi cette avalanche de bustiers, guêpières et de jarretières.

La dernière scène se termine sur les déshabillés couture, vitrine du savoir-faire de la marque.

Un positionnement couture

Alain Prost
Alain Prost

Les choses n'ont pas toujours été simples pour la marque Lejaby. En 2010, elle fait face à un plan social et à un redressement judiciaire qui donnent lieu à une grève, une occupation de locaux, dans un contexte politique tendu. En 2012, Alain Prost (ex-La Perla) reprend l'entreprise pour un euro symbolique et sauve l'emploi de 195 personnes sur le site de Rillieux-la-Pape, en France. Changement de patron, changement de direction. La marque est renommée "Maison Lejaby" et décide de mettre en avant son savoir-faire made in France et de se centrer sur le luxe  à travers la ligne "Maison Lejaby Couture".

Cerise sur le gâteau, le spectacle du Lido est le couronnement de ces deux années, passées à redresser cette griffe et à l'emmener vers l'excellence. Un pari réussi pour Alain Prost: "Nous sommes fiers de ce que nous avons accompli et avons beaucoup d'ambitions pour l'avenir. Le développement de notre ligne couture, son positionnement sur le marché du luxe et notre développement en Russie, dans le Moyen-Orient. Afin de rendre notre marque encore plus proche de la cliente, nous allons développer des salons couture très exclusifs afin qu'elles puissent acheter, se faire conseiller, en toute intimité."

Si la magie de la dentelle a opéré sur scène, le salon couture parisien nous permet de la toucher, l'essayer et demander des conseils.

Un salon exclusif

Le salon Couture
Le salon Couture

Les clientes peuvent prendre rendez-vous au 5 rue Royale afin de se faire chouchouter en choisissant leur lingerie. Un cadre très chic (macarons, thés, moquette et murs immaculés) où les vendeuses sont à notre entière disposition pour nous conseiller. Quel est leur meilleur conseil lingerie ? "Bien connaître sa taille de soutien ! Nous sommes nombreuses à l'ignorer, résultat: inconfort, bretelles qui dérangent, bonnets non-adaptés. La meilleure solution: se mesurer." Elles le font pour nous, évidemment.

Côté déco, un long couloir dessert d'immenses cabines privées, des salons, des coulisses pour un défilé, un atelier de retouche, rien n'est laissé au hasard. L'ambiance y est feutrée et cosy. On a toutes envie de devenir une cliente Maison Lejaby. Impossible ? "Une cliente achète en général une ou deux parures quand elle vient. Il faut compter 500 euros, pour une" nous explique une vendeuse. Voilà qui pourrait nous faire craquer. Au moins une fois.

www.maisonlejaby.com