Le storytelling : découvrez ses pouvoirs et ses objectifs avec Isabel Casteleyn

Mis à jour le 27 octobre 2022 par Fanchon Giltay
Le storytelling : découvrez ses pouvoirs et ses objectifs avec Isabel Casteleyn © Isabel Casteleyn

Dans la vie en société, en entreprise, privée et partout ailleurs dans le monde, nous sommes constamment bombardés d’informations. Réseaux sociaux, médias, tous sont acteurs de cette diffusion de masse. Il est donc important de trouver une façon percutante afin de s’adresser à son audience. Isabel Casteleyn nous parle du storytelling.

Le storytelling ça vient d’où ?

On raconte des histoires depuis toujours. On grandit avec des histoires, on en lit à nos enfants dès leur plus jeune âge. On a d’ailleurs tous déjà entendu cette phrase dans la bouche de nos parents : « Tu sais moi quand j’avais ton âge… ». C’est en réalité la meilleure manière de faire passer un message, de vraies valeurs.

Il est prouvé que le cerveau humain aime recevoir de l’information qui est amenée sous forme d’histoires. Dans ces histoires, il y a un personnage autour duquel elles tournent. La façon dont nous vivons l’histoire est encore plus intense si une identification au personnage principale peut se faire. Le cerveau se met alors en marche de manière différente. L’impact est plus grand car on active une partie du cerveau qui retient mieux les informations.

Des histoires en entreprises

Le storytelling sert à faire passer un message dans une histoire de manière à ce que les gens le retiennent. Il est habituel de faire cela en entreprise lorsqu’il y a besoin par exemple d’activer une certaine valeur comme le respect, l’authenticité, l’excellence, c’est beaucoup plus fort de parler de ces valeurs à travers une histoire.

Un patron de société peut très bien chercher dans son enfance, son vécu, une histoire à faire partager à son équipe, de manière à ce que le message reste bien ancré dans les mémoires. C’est le fait d’amener des informations de façon très subtile et qui touche aux émotions. Bien plus de gens vous suivront d’une manière assez naturelle car certaines émotions personnelles auront été sollicitées.

Le storytelling pourrait être une bonne méthode d’enseignement. A l’heure d’aujourd’hui, beaucoup de jeunes sont touchés par le problème du climat, l’écologie, l’injustice sociale. Si on leur explique ce genre de chose à l’aide du storytelling, on donnera d’avantage de sens à ce qu’on demande aux gens d’accomplir.

Envie d'en savoir plus sur le pouvoir du storytelling? Rejoignez Isabel Casteleyn lors du ELLE Active les 18 & 19 novembre ! 

À LIRE AUSSI

Les générations Z et les Alphas, comment les accompagner sur le digital et très bientôt dans les metaverses ?

Découvrez Paolina, une marque belge aux accents catalans ensoleillés

Pourquoi l’arrivée d’Amazon en Belgique est un réel bond en avant pour l’entrepreneuriat ?