Les héros de série vivent-ils au-dessus de leurs moyens ?

Mis à jour le 12 février 2018 par Marie Guérin
Les héros de série vivent-ils au-dessus de leurs moyens ?

cribs-704x1080

L' agence immobilière Movoto a estimé les revenus et dépenses de nos personnages de séries préférés. Devinez ce qu'elle a trouvé... ?

Pour réaliser cette enquête sous forme d'infographie, l'économiste Chris Kolmar a pris en compte le revenu moyen des professions exercées par les personnages et les loyers moyens estimés dans les villes et quartiers où ils résident. Sur base de cela, l'agence estime que le loyer doit représenter 30% des revenus.

On s'était déjà étonnée du train de vie de Carrie Bradshaw qui, en écrivant une colonne mensuelle, pouvait s'acheter une paire de chaussures par jour, en vivant dans un chouette petit appartement new-yorkais.

Nous apprenons par exemple que certains vivent totalement au-dessus de leurs moyens: avec un loyer estimé à 5000 dollars pour leur 105 m2 à Manhattan et des revenus avoisinant les 9300 dollars, les héroïnes de Friends Monica et Rachel ont un train de vie surréaliste. Il en va de même pour Ted Mosby de How I Met your Mother, dont le loyer atteindrait 76% de son salaire. Comment fait-il pour passer autant de temps au bistrot ?

Du côté de ceux qui sont à l'aise, les Simpsons n'ont pas à se plaindre: agent de sécurité dans une centrale nucléaire,  ça paye bien ! 6500 dollars par mois. Avec un loyer de 1020 dollars à Springfield, ils sont à l'aise. Les geeks de Big Bang Theory, Sheldon et Leonard, n'ont pas de souci à se faire non plus, leurs salaires s'élèvent à 15 660 dollars. Le 83m2 de Pasadena coûte 1700 dollars, ça en laisse de la marge pour s'acheter des consoles.

Pour Don Draper, le héros de Mad Men, c'est un peu juste: avec un revenu de 12 750 dollars, son 92m2 à Manhattan est un chouia trop cher, 4500 dollars par mois, soit 35%. Va falloir raboter les frais de tailleur.

sitcom-houses2-810x1074