Birds of Paradise : le « truc en plumes »

Publié le 20 mars 2014 par Elisabeth Clauss
Birds of Paradise : le « truc en plumes »

Birds of Paradise

La nouvelle exposition du MoMu déploie ses ailes ce jeudi, exhibant son éventail de plumes utilisées dans la Haute Couture. Joliment planant.

Dans la galerie blanche comme un nuage du Mode Museum d'Anvers, on survole une enfilade de robes parées de plumes, on s'ébahit devant un manteau blanc réalisé en "fourrure de plumes de cygnes" porté par Marlène Dietrich et prêté par le Musé du Film de Berlin, on sent le vent glisser sur une jupe Dior à l'ornement si délicat qu'on le dirait imprimé (en réalité, les véritables plumes sont brodées); on reconnaît tout de suite les créations enlevées du modiste bruxellois Elvis Pompilio.

Le manteau en cygne de Marlène Dietrich
Le manteau en cygne de Marlène Dietrich

Birds of Paradise2

La Maison parisienne Lemarié, qui développe la technique de plumassier et de brodeur depuis 150 ans, a contribué à l'exposition, à l'instar ds maisons Ann Demeulemeester, Alexander McQueen, Cristóbal Balenciaga, Christian Dior, Yves Saint Laurent...

Birds of Paradise3

Epoustouflantes, les sculptures de l'artiste britannique Kate McGwire, qui a réalisé des torsades organiques de plumes, sortes de méga-serpents lustrés un peu inquiétants, si on a l'imagination vibrionnante.

Birds of Paradise4

Birds of Paradise6

Photo : Didier Vervaeren
Photo : Didier Vervaeren
Photo : Didier Vervaeren
Photo : Didier Vervaeren

Il y a beaucoup d'élégance dans cette expo, du savoir-faire et une certaine envolée de joliesse, qui donne la chair de poule.

Du 20 mars au 24 août 2014.

 

http://youtu.be/xtIrhTpxhog