Qu’ont Beyoncé, Jennifer Garner et Condoleezza Rice en commun ?

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
Qu’ont Beyoncé, Jennifer Garner et Condoleezza Rice en commun ?
ban bossy
Condoleezza Rice, Sheryl Sandberg et la CEO de Girl Scouts Anna Maria Chávez

La directrice des opérations de Facebook, Sheryl Sandberg, lance une campagne vidéo pour bannir le mot "bossy" (autoritaire) et encourager le leadership féminin. Pour atteindre son but, elle s'est offerte l'aide de ses amies stars. 

Dans le prolongement de la Journée Internationale de la Femme, voici "Ban Bossy", ou comment encourager les filles à devenir des leaders au sein de la société. Lancée par les Girl Scouts US et LeanIn.org (dont la fondatrice n'est autre que Sheryl Sandberg), la vidéo d'une minute montre que dès l'adolescence, les filles ont moins envie d'entreprendre que les garçons. Cela serait dû à l'étiquette péjorative que cela induit pour elles: les filles entreprenantes sont souvent jugées "autoritaires" alors que les garçons sont simplement vus comme des leaders.

La campagne prend déjà une certaine ampleur, notamment grâce à la présence de personnalités comme Beyoncé, Jennifer Garner, Jane Lynch, Condoleezza Rice et Diane von Furstenberg. Beyoncé conclut même la séquence en déclarant "I'm not bossy, I'm the boss" ("je ne suis pas autoritaire, je suis la chef").

Et pour accompagner ces propos filmés, banbossy.com a été mis à disposition des jeunes filles, des parents et des professeurs notamment pour promouvoir une image plus positive du leadership et encourager les échanges. Il est même possible d'y faire le vœu de bannir le mot "bossy". Easy !

Ayla Kardas